1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Euro 2016 : "Le centre-ville de Marseille était pris en compte dans notre dispositif de match sensible", assure le préfet de police
1 min de lecture

Euro 2016 : "Le centre-ville de Marseille était pris en compte dans notre dispositif de match sensible", assure le préfet de police

INVITÉ RTL - Laurent Nunez a assuré que les supporters russes et anglais sont arrivés au stade par des "entrées différentes".

La police a dû intervenir sur le Vieux-Port de Marseille pour stopper les heurts entre supporters anglais et russes avant le match de l'Euro.
La police a dû intervenir sur le Vieux-Port de Marseille pour stopper les heurts entre supporters anglais et russes avant le match de l'Euro.
Crédit : Étienne Baudu
Euro 2016 : "Le centre-ville de Marseille était pris en compte dans notre dispositif de match sensible", assure le préfet de police
06:17
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier

35 blessés, 1 supporter entre la vie et la mort (état stable dans la soirée du 11 juin), huit interpellations. En marge de la rencontre entre l'Angleterre et la Russie samedi 11 juin, des scènes de guerilla urbaine ont éclaté autour du Vieux-Port de Marseille. Des supporters anglais et russes ont notamment été impliqués. Au micro de RTL, Laurent Nunez, préfet de police de Marseille, a soutenu le travail des forces de l'ordre ainsi que le dispositif de sécurité qui a été déployé et confirmé que "c'était un match sensible. Sur l'ensemble de ces points de friction entre supporters, les forces de l'ordre ont été systématiquement présentes pour éviter les tensions. Entre 16h et 17h30, on a vu plusieurs milliers de personnes se regrouper dans le centre-ville de Marseille. Le centre-ville était bien pris en compte dans notre dispositif de match sensible."

La mission des forces de l'ordre a été d'"essayer de séparer les flux, vérifier que les groupes de supporters ne se croisent pas au stade ou dans les transports en commun. Les supporters sont arrivés par différentes rues de Marseille, où il y avait énormément de policiers qui pouvaient contenir d'éventuelles rixes. Ils sont entrés (dans le stade) par des entrées différentes." 

L'interdiction de la vente d'alcool, proposée par lé député Les Républicains Éric Ciotti, est-elle la solution ? "Ça mérite réflexion. Il faut qu'on soit en mesure de faire appliquer dans un secteur où il y a énormément de débits de boissons et de commerces." Preuve que ce match était à risque, en Angleterre, 3.000 hooligans, interdits de stade, ont été empêchés de se déplacer à Marseille.

La rédaction vous recommande

 

À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
pub
pub
pub
En Direct
/