1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Éric Zemmour : "La piétaille judiciaire sacrifiée sur l'autel de Bruxelles"
1 min de lecture

Éric Zemmour : "La piétaille judiciaire sacrifiée sur l'autel de Bruxelles"

REPLAY / ÉDITO - Pour le journaliste, l'idéologie qui sous-tend la loi Macron n'est pas neuve. La réduction des dépenses publiques, exigée par Bruxelles, passe par une dérégulation des professions juridiques.

Éric Zemmour
Éric Zemmour
Crédit : Elodie Grégoire
Éric Zemmour : "La piétaille judiciaire sacrifiée sur l'autel de Bruxelles"
00:03:03
Éric Zemmour : "La piétaille judiciaire sacrifiée sur l'autel de Bruxelles"
00:03:03
Éric Zemmour

La loi macron sera présentée mercredi 10 décembre en Conseil des ministres. "La jeunesse a l'avantage de croire naïvement, mais sincèrement, qu'elle invente quelque chose de neuf. À chaque génération, l'histoire recommence", lance Éric Zemmour.

Pourtant l'idéologie qui sous-tend le texte n'est pas neuve, note le journaliste. "La concurrence ! La concurrence ! la concurrence ! Voilà le discours de nos élites technocratiques depuis toujours", rappelle-t-il. Une antienne reprise depuis trente ans par Bruxelles, qui a rajouté le slogan : "La réduction des dépenses publiques ! La réduction des dépenses publiques ! La réduction des dépenses publiques !".

Une réduction des dépenses publiques que les gouvernements français peinent à mettre en place, "car il faudrait tailler dans le vif des effectifs de la Fonction publique et des collectivités locales". Comme le note Éric Zemmour, "la modernité atteint sa limite dans la clientèle du Parti socialiste".

Bonne nuit les petits, le marchand de sable va bientôt passer

Éric Zemmour

Tancé par Bruxelles et par Berlin, le gouvernement français est "contraint de donner des gages". Pas de blâme pour les déficits budgétaires, mais une "dérégulation des professions juridiques et quelques dimanches de travail en plus pour apaiser la colère de nos maîtres".

À lire aussi

Dans l'Antiquité, on offrait des jeunes vierges pour apaiser les dieux. "Aujourd'hui, on offre les notaires, les avocats, les commissaires-priseurs et autres : la piétaille judiciaire". Pourquoi elle ? Et pourquoi pas elle ?

"Notre organisation juridique est moins inégalitaire que le modèle anglo-saxon et garantit une sécurité juridique presque parfaite : c'est la meilleure raison pour l'abattre", décrypte Éric Zemmour. Dans le jargon technocratique, on dit "réformer". Après, il faut vendre la réforme : on dit "expliquer".

Pour le journaliste, "les députés socialistes hurlent, à juste titre, au libéralisme et à la dérégulation (...), et à la fin ils se coucheront". Il conclut : "Bonne nuit les petits, le marchand de sable va bientôt passer".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.