1 min de lecture Immigration

Éric Ciotti : "La mise en place de quotas d'accueil de migrants est une fausse générosité"

REPLAY - Éric Ciotti, député UMP des Alpes-Maritimes, est revenu sur la mise en place de quotas d'accueil de migrants, souhaitée par Jean-Claude Juncker.

Pacaud 245x300 RTL Grand Soir Christophe Pacaud iTunes RSS
>
Éric Ciotti : "La mise en place de quotas d'accueil de migrants est une fausse générosité" Crédit Image : Damien Rigondeaud | Crédit Média : Christophe Pacaud,Agnès Bonfillon | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Pacaud
Christophe Pacaud et Agnès Bonfillon

Jean-Claude Juncker souhaite mettre en place un système contraignant de quotas concernant l'accueil des migrants afin de soulager certains pays comme l'Italie, la Grèce et Malte. Le président de la Commission européenne veut en effet que chacun des 28 accueille un certain nombre d'entre eux. La répartition devrait se faire en fonction du PIB, de la population, du taux de chômage et du nombre de demandeurs d'asile déjà volontairement pris en charge par les États membres.

Éric Ciotti, député UMP des Alpes Maritimes, est choqué par la démarche globale et le message que Jean-Claude Juncker envoie aux migrants en mettant en place un tel système. Selon lui, la solution proposée par le président de la Commission européenne ne ferait qu’accroître de façon considérable les flux migratoires qui sont déjà extrêmement importants.

Le message renvoyé par la mise en place de quotas d'accueil des migrants me paraît extrêmement dangereux et repose sur une forme de naïveté.

Éric Ciotti, député UMP des Alpes-Maritimes
Partager la citation

Pour le parlementaire UMP, l'UE devrait se focaliser sur les moyens d'arrêter cet afflux massif de migrants clandestins. Il pense notamment à des actions dans les pays-sources afin de traquer les passeurs et de détruire leurs embarcations.

Pour moi, l'urgence, c'est de les empêcher de venir en Europe car un migrant qui y arrive est un espoir pour des dizaines ou des milliers d'autres. Il faut couper aujourd'hui ces circuits (ndlr: le business de passeurs de clandestins) et ne pas lancer ces messages dangereux.

Éric Ciotti, député UMP des Alpes-Maritimes
Partager la citation
RTL vous recommande
Lire la suite
Immigration Méditerranée Jean-claude juncker
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants