2 min de lecture

Erasmus fête ses 30 ans, entre "réussite européenne" et défis futurs

RTL MIDI

"Casse-tête chinois" est la suite de "L'Auberge espagnole" et des "Poupées russes"
"Casse-tête chinois" est la suite de "L'Auberge espagnole" et des "Poupées russes" Crédit : StudioCanal
245-PARIZOT
Vincent Parizot et Christelle Rebière

Erasmus fête ses 30 ans, entre "réussite européenne" et défis futurs

Certains gardent le souvenir ému de "L'Auberge espagnole", d'autres vantent une "réussite européenne": Erasmus, le programme qui a permis à plus de 5 millions de personnes de partir étudier à l'étranger, fête lundi ses 30 ans, dans une Union européenne en plein doute. 

C'est le 15 juin 1987 que voit le jour ce programme, baptisé en mémoire d'Erasme, l'un des grands humanistes de la Renaissance. 

À l'origine, il permettait aux seuls étudiants de partir suivre une année de cursus à l'étranger. Mais il n'a cessé de s'étendre, passant de 11 pays inscrits au départ à 33 pays participants. 

Désormais nommé Erasmus+, il a aussi gagné élèves du primaire et du secondaire, des lycées professionnels, demandeurs d'emplois, etc. 

Au total, sur les 5 millions de personnes bénéficiaires, 3,3 millions d'étudiants ont pu vivre l'aventure, qui sera célébrée lundi à l'Odéon-Théâtre de l'Europe à Paris, en présence de membres du gouvernement. 

L'anniversaire sera aussi fêté le 26 janvier à Bruxelles, avant d'autres événements au long de l'année.  
Erasmus+ a même eu les honneurs du cinéma. 

Dans le film à succès "L'Auberge espagnole" de Cédric Klapisch (2002), un jeune Français part étudier à Barcelone, mais... est très occupé par ses tracas sentimentaux. 

Une étude publiée en 2014 estimait d'ailleurs que, depuis le lancement d'Erasmus, plus d'un million de bébés sont nés de couples formés lors de ces séjours d'étude.  

Pour les responsables d'Erasmus+, qui viennent de dresser le bilan des 30 ans du programme, la construction d'"une citoyenneté européenne" et d'"une Union européenne plus équitable, plus inclusive et durable" est en marche. 

"Le succès est indéniable", abonde Jean-Luc Nahel, chargé des relations internationales à la Conférence des présidents d'universités (CPU) françaises. "Aujourd'hui, la mobilité internationale des étudiants est l'un des éléments qui permet de juger les universités". 

Faut-il fusionner les minima sociaux pour créer un revenu décent de 850 euros ?

Faut-il fusionner les minima sociaux pour créer un revenu décent de 850 euros ? RTL vous invite à répondre à la question du jour.

Faut-il fusionner les minima sociaux pour créer un revenu décent de 850€ ?
Nombre de votes : 7138 *Sondage à valeur non scientifique
Lire la suite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786649870
Erasmus fête ses 30 ans, entre "réussite européenne" et défis futurs
Erasmus fête ses 30 ans, entre "réussite européenne" et défis futurs
RTL MIDI
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/erasmus-fete-ses-30-ans-entre-reussite-europeenne-et-defis-futurs-7786649870
2017-01-09 11:43:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Ktx7LIMRW4zlczU_tYLpEQ/330v220-2/online/image/2016/1122/7785921265_casse-tete-chinois-est-la-suite-de-l-auberge-espagnole-et-des-poupees-russes.jpg