1 min de lecture Alerte enlèvement

Enlèvement de Rifki : le suspect reconnait des "gestes déplacés"

REPLAY / RÉACTION - Le garçon de 4 ans a été enlevé samedi 15 août mais retrouvé dès le lendemain dans un TGV.

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Enlèvement de Rifki : le kidnappeur présumé reconnait des "gestes déplacés" Crédit Image : THOMAS BREGARDIS / AFP | Crédit Média : Jean-Baptiste Bourgeon | Durée : | Date : La page de l'émission
Micro RTL (illustration)
Jean-Baptiste Bourgeon
et Valentin Chatelier

Rifki, l'enfant de 4 ans enlevé samedi 15 août à Rennes, a finalement été retrouvé sain et sauf. L'alerte enlèvement a été efficace et Rifki a été découvert dans un TGVL'homme suspecté d'être l'auteur de son kidnapping va être déféré cet après-midi devant un juge à Rennes.

Maître Emmanuelle Khan, l'avocat du suspect, explique sur RTL que son client reconnait des "gestes déplacés". "On en est arrivé à explorer peut-être d'autres moments de la cohabitation avec la famille et l'enfant. On en est arrivé à lui notifier des nouveaux faits, qui sont des faits d'atteinte sexuelle sur Rifki. Il reconnait avoir eu des gestes déplacés vis-à-vis de l'enfant à une reprise, dans une pièce très étroite", affirme-t-elle. L'avocate ajoute également qu'à "un moment donné où effectivement les enfants étaient laissés à sa garde, effectivement il y aurait eu un geste déplacé qu'il reconnait".

Le suspect est déjà connu des services de police. Sans domicile fixe et sans emploi, il a été interpellé il y a deux mois, peu après son arrivée en métropole. La police le soupçonne d'agressions sexuelles sur mineur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alerte enlèvement Enfants Rennes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants