1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Enlèvement de Rifki : le garçon de 4 ans n'a pas subi de sévices sexuels
1 min de lecture

Enlèvement de Rifki : le garçon de 4 ans n'a pas subi de sévices sexuels

REPLAY - Alors que le ravisseur du petit Rifki est toujours en garde à vue à Rennes, l'enfant de 4 ans n'aurait pas été victime d'abus sexuels.

Le procureur de la République de Rennes, le 16 août dernier (illustration)
Le procureur de la République de Rennes, le 16 août dernier (illustration)
Le ravisseur de Rifki est toujours en garde à vue à Rennes
01:18
Julien Quelen
Julien Quelen

Déjà impliqué dans une affaire d'attouchements sexuels sur mineur de 15 ans, Ahmed, le ravisseur du petit Rifki toujours en garde à vue à Rennes, n'aurait pas réitéré avec le garçon de 4 ans. L'avocate du ravisseur présumé dépeint le profil "fragile" de son client qui s'exprime librement aux autorités depuis son interpellation.

"C'est quelqu'un qui a subi des maltraitances étant enfant, il porte sur les bras des stigmates de graves brûlures, il a été placé en foyer assez rapidement. Fragile, mais il s'est exprimé très spontanément avec pas mal d'authenticité. Pour lui, l'enfant était très heureux d'être avec lui, il l'a suivi pendant tout le voyage, à aucun moment il n'a manifesté des pleurs, des crises, des appels à sa mère. Il l'a baladé dans des bus, dans le métro, dans le train. Il a donc toujours été en contact avec du public", explique-t-elle ainsi au micro de RTL

L'avocate évoque également les soupçons d'abus sexuels induits par le passé de son client et confirme les propos de Rifki, qui a confié à la police ne pas avoir été victime d'attouchements ou d'agressions. "Il a été posé la question de savoir si effectivement il s'était livré à des actes sur lui, il est formel, non, jamais. Il donne ses explications, il a toujours pris soin de l'enfant, il l'a nourri. Il reste à déterminer le plus possible quelles étaient ses intentions réelles ou supposées".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/