2 min de lecture Société

En 1975, Ulla mène la révolte des prostituées

La lutte des péripatéticiennes a débuté au printemps à Lyon avec l'occupation de l'église Saint-Nizier par une centaine d'entre elles.

>
En 1975, Ulla mène la révolte des prostituées Crédit Image : AFP / archives | Crédit Média : Jean-Alphonse Richard | Durée : | Date :
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard et Loïc Farge

Devine qui vient dîner ce soir ! Le président Giscard d'Estaing s'invite chez les Français moyens, et tout le monde va désormais guetter ces sorties sur fond d’œufs brouillés et d'accordéon. Il y a les visiteurs du soir. Et puis il y a les belles de nuit dans un pays où, après les années Pompidou, les mœurs se libèrent. Le film Emmanuelle est à l'affiche depuis un an sur les Champs-Élysées. Les prostituées veulent se faire respecter. En ce mois de mai, elles ont surpris tout le monde en entrant en force dans une église de Lyon. Elles sont soixante à l'intérieur, excédées par les amendes pour racolage, les menaces des policiers, la peur de la prison. Le coup de force fait sourire. Jusqu'à l'apparition, sur les marches de l'église, d'une jeune femme qui prend la parole.

Elle s'appelle Ulla. Prostituée et mère de famille, elle dit tout haut ce que personne n'ose dire tout bas. Les journaux cherchaient à mettre un visage sur cette révolte des trottoirs. Ils l'ont : lunettes noires, mèches blondes, Ulla mène la révolte.

>
Pierre Bachelt : "Emmanuelle"

Il avait 28 ans. Il a sauté du sixième étage d'un immeuble parisien. Mike Brant faisait chavirer les cœurs des filles. Y compris ceux des drôles de paroissiennes qui occupent l'église Saint-Nizier. Le curé de la paroisse, le père Béal, les a accueillies sans hésiter. L'abbé prête même le téléphone de l'église pour que Ulla puisse répondre à Philippe Bouvard.

>
Esther Phillips : "What a difference a day makes"

Le sourire d'Ulla vaut tous les mots d'ordre. Soixante à dormir dans l'église, mais autant dehors à manifester. Pire pour les autorités, le mouvement s'étend. Grenoble, Marseille, Paris... Le président de la République ne répondra pas aux insurgées de Saint-Nizier. Le 10 juin au matin, après douze jours de blocus, la police donne l'assaut.

À lire aussi
Des baleines (illustration) environnement
Climat : pourquoi le chant des baleines a-t-il changé ?

Ulla et les filles ont perdu leur combat. L'actualité qui suit - le premier assassinat d'un juge à Lyon, François Renaud dit le "Shérif", ou Guy Drut, recordman du monde du 110 mètres haies - balaieront vite le parvis de Saint-Nizier et les derniers échos d'une révolte qui voulait changer l'air du temps.

>
Taï Phong : "Sister Jane"

(Chronique mise en ondes par Grégory Caranoni)

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Prostitution Moeurs
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants