1 min de lecture Enfance

Éducation : "On ne parle plus de Françoise Dolto", déplore Caroline Eliacheff

LA FEMME DU JOUR - La psychanalyste Caroline Eliacheff publie "François Dolto, une journée particulière", qui tord le cou aux préconçus sur l'héritage laissé par la psychologue.

Marc-Olivier Fogiel L'Entretien du jour Marc-Olivier Fogiel
>
Éducation : "On ne parle plus de Françoise Dolto", déplore Caroline Eliacheff Crédit Image : DIDIER PALLAGES / AFP | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
Journaliste RTL

Trente ans après sa mort, l'héritage de Françoise Dolto fait encore débat. Est-elle vraiment la mère de l'enfant roi et du laxisme ? Dans un livre intitulé François Dolto, une journée particulière (Flammarion), la psychanalyste Caroline Eliacheff revient sur la vie de celle qui a révolutionné l'éducation. "Car on ne parle plus de Françoise Dolto", déplore-t-elle au micro de RTL ce mardi 27 août.

"Si l'on veut sérieusement se demander quel est l'héritage de Françoise Dolto, il faut savoir ce qu'elle a fait", amorce l'auteure, qui a construit son ouvrage en une sorte de biographie à travers une journée imaginaire de Françoise Dolto, en 1979. "Je pense qu'on ignore beaucoup de choses qu'elle a faites et cette forme que j'ai choisie m'a permis de développer tous les aspects de sa vie." 

Pour Caroline Eliacheff, l'héritage de Françoise Dolto se trouve en grande partie dans la Maison verte, "un lieu convivial où l'on vient à la fois se reposer, parler et dénouer les problèmes de la petite enfance", "une institution qui a perduré après sa mort et qui est universelle". "Vous avez des Maisons vertes en Russie, au Vietnam, en Chine, dans tous les pays du monde y compris les pays totalitaires", fait savoir l'auteure de François Dolto, une journée particulière.

À lire aussi
Les différents modes de garde d'enfants société
Garde d'enfants : les tarifs des assistantes maternelles en hausse

N'a-t-on retenu que l'approche la plus permissive de cette grande psychologue ? Cela se pourrait bien selon Caroline Eliacheff. "Elle disait que les enfants, évidemment, doivent être compris, éduqués - on doit leur parler -, mais elle disait aussi que l'enfant doit être à la périphérie du couple, c'est-à-dire que rien n'est meilleur pour un enfant que d'avoir des parents qui ont des relations sexuelles, qui s'entendent, qui ont une vie professionnelle et une vie sociale."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Enfance Psychologie Psychologue
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794571012
Éducation : "On ne parle plus de Françoise Dolto", déplore Caroline Eliacheff
Éducation : "On ne parle plus de Françoise Dolto", déplore Caroline Eliacheff
LA FEMME DU JOUR - La psychanalyste Caroline Eliacheff publie "François Dolto, une journée particulière", qui tord le cou aux préconçus sur l'héritage laissé par la psychologue.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/education-on-ne-parle-plus-de-francoise-dolto-deplore-caroline-eliacheff-7794571012
2018-08-28 21:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/EYJsypoXFT2U_k61XTiykg/330v220-2/online/image/2018/0823/7794501277_un-bebe-portant-une-couche-illustration.jpg