2 min de lecture Soutien

Éducation : les Français sont de gros consommateurs de cours particuliers

VIDÉO - En plus des organismes privés et des cours effectués par des particuliers, des start-up du numérique arrivent sur le marché du soutien scolaire et obligent les grandes entreprises à revoir leur stratégie et à se diversifier pour attirer de nouveaux clients.

>
soutien scolaire Crédit Image : M6 / Emmanuel Michel Stéphane Garabed Célia Khoulalène | Crédit Média : M6 /Emmanuel Michel Stéphane Garabed Célia Khoulalène | Date :
Logo de la chaîne M6
La rédaction de M6 et Sophie Merle

En France, un million d’élèves a recours à des professeurs particuliers. Avec 40 millions d'heures de cours par an, les Français sont les premiers consommateurs de soutien scolaire en Europe devant l'Allemagne. Un marché estimé à 2,5 milliards d'euros.

À côté des géants du secteurs comme Acadomia, Cours-Legendre ou Complétude, des sites internets comme MyMentor, Superprof ou encore Kartable accélèrent la mise en relation entre les parents et les formateurs. Mais il est souvent difficile de s'y retrouver.

C'est le cas de la famille de Célia. Au premier trimestre, elle avait 7,7 de moyenne en Maths, alors sa mère a décidé de réagir : "On a pris conscience que Célia avait des difficultés en Français et en Maths.Nous avons voulu réagir tout de suite. Le cours à domicile était la solution la plus logique et la plus efficace". 

À lire aussi
L'ex-boxeur Christophe Dettinger Gilets jaunes
"Gilets jaunes" : la cagnotte de soutien à l'ex-boxeur dépasse les 117.000 euros

Un budget onéreux

Des cours qui pèsent lourd dans le budget familial. "Une année Acadomia avec une heure de maths et une heure de français par semaine représente un coût de 2.300 euros, c'est un énorme budget. On ne peut pas l'assumer nous-mêmes. Au lieu de leur offrir d'autres cadeaux, les grands-parents nous aident."

Les parents inquiets de la réussite de leur enfant peuvent aussi faire appel à des plateformes de mise en relation sur internet. Moyennant 49 euros, ils trouvent des enseignants auto-entrepreneurs qui facturent entre 45 et 55 euros de l'heure selon le niveau de l’enfant. Les familles, elles, obtiennent un crédit d’impôt de 50%.

Marché au noir et études de luxe

Mais pour beaucoup de Français cela reste trop onéreux. Conséquence, 80% des prestations de l'enseignement particulier ne sont pas déclarées. Les parents se retournent alors vers les sites de petites annonces. Les transactions se font en argent liquide et échappent à tout contrôle fiscal mais les tarifs sont bien plus bas, entre 12 et 25 euros.


Alors pour lutter contre la concurrence, les grandes enseignes de cours particuliers ont dû se réinventer et proposent en plus des cours particulier des lieux de vie entre l'école et la maison baptisés des espaces de co-learning pour les élèves qui ont du mal à faire leurs devoirs seuls. Pour ce service de super étude, il faut compter 70 euros par mois.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Soutien Ecole Élèves
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797262044
Éducation : les Français sont de gros consommateurs de cours particuliers
Éducation : les Français sont de gros consommateurs de cours particuliers
VIDÉO - En plus des organismes privés et des cours effectués par des particuliers, des start-up du numérique arrivent sur le marché du soutien scolaire et obligent les grandes entreprises à revoir leur stratégie et à se diversifier pour attirer de nouveaux clients.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/education-les-francais-sont-de-gros-consommateurs-de-cours-particuliers-7797262044
2019-03-21 19:53:53
https://cdn-media.rtl.fr/cache/t_Etj6oPJ3B1Of7_IKWRbQ/330v220-2/online/image/2019/0321/7797264003_un-cours-de-soutien-scolaire-illustration.jpg