1 min de lecture Éducation nationale

Doubs : des élèves aux enchères pour protester contre la fermeture d'une classe

Des parents, dont les enfants sont des "élèves fantômes" à cause du comptage administratif, ont décidé de recourir aux enchères pour dénoncer la suppression d'une classe.

Des élèves en primaire dans le couloir avant de rentrer en classe
Des élèves en primaire dans le couloir avant de rentrer en classe Crédit : CHRISTOPHE SIMON / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

La rentrée ne s'est pas faite en douceur pour tous les élèves. Et surtout pas pour ceux de l'école de Roche-lez-Beaupré, dans le Doubs. En effet, une classe a été supprimée, créant ainsi des classes de plus de 30 élèves. Pourtant, les effectifs semblaient assez nombreux pour garder les quatre classes de la commune, sauf que le comptage administratif recèle une subtilité. 

Ainsi, il faut 19 élèves pour ouvrir une nouvelle classe, et 15 ou moins pour en ouvrir une. Les 94 enfants auraient donc dû être suffisants pour maintenir le nombre de classes. Sauf que six enfants bénéficient d'une dérogation, car habitants dans une autre commune, et ne peuvent donc être compris dans le comptage, explique L'Est Républicain

Une situation que le rendez-vous du maire de la commune Jacky Krieger, avec le recteur de l'académie, n'a pas arrangé. Mobilisés, les parents ont alors profité d'un vide-grenier afin d'organiser dimanche 9 septembre une vente aux enchères de ces "enfants fantômes". 

"Ici, ne pas tenir compte de l’avenir des enfants, c’est spéculer sur leur avenir", a ainsi expliqué au journal régional le commissaire priseur en charge de la vente fictive. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Éducation nationale École Doubs
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants