1 min de lecture Polémique

Domenach : "Pourquoi Hollande n'a pas voulu voir la trahison de Macron"

BILLET - Dans un livre, Jean-Christophe Cambadélis rappelle que l'ancien chef de l'État n'avait pas vu non plus la candidature de Royal en 2007.

Micro RTL générique On n'est pas forcément d'accord Yves Calvi & Les Signatures RTL iTunes RSS
>
Domenach : "Pourquoi Hollande n'a pas voulu voir la trahison de Macron" Crédit Image : AFP / Ludovic Marin | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Nicolas Domenach
Nicolas Domenach et Loïc Farge

Pourquoi François Hollande, lorsqu'il était président de la République, n'a-t-il pas voulu voir la trahison de son ministre Emmanuel Macron ? C'est une question troublante que relance Chronique d'une débâcle, le livre que vient de publier Jean-Christophe Cambadélis. "Tous les ouvrages qui sont sortis ces derniers mois évoquent cet aveuglement de François Hollande qui n'a pas voulu regarder en face la déloyauté de son ex-conseiller qu'on appelait 'Chouchou' à l'Elysée", constate Nicolas Domenach. "Mais le récit de l'ex-patron du Parti socialiste est encore plus accablant pour l'ancien président, car il rapporte nombre de scènes où des Hollandais d'importance sont venus lui demander de virer du gouvernement son ministre de l'Économie qui trahissait. Or, à chaque fois, le chef de l'État d'alors réfutait et répétait inlassablement : 'Emmanuel est socialiste, fidèle (...) c'est un ami que j'aime beaucoup'", poursuit le journaliste.

Son aveuglement serait une histoire d'amour ? "C'est la version Bibliothèque rose", raille Nicolas Domenach, selon qui "François aurait été séduit par Emmanuel, sa joie de vivre, son audace, son esprit juvénile". Il note : "Dans ces cas-là, les cocus sont toujours les derniers informés".

Il met en avant une explication plus pertinente avancée par Cambadélis : "Hollande s'est imaginé qu'il pourrait instrumentaliser Macron, que ce dernier l'aiderait à ratisser plus large". Avant d'ajouter : "Comme il a cru pouvoir se servir auparavant de sa compagne Ségolène Royal contre Laurent Fabius et Dominique Strauss-Kahn, et sa créature Ségolène déjà lui avait échappé !"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique François Hollande Jean-Christophe Cambadélis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants