1 min de lecture Crif

Dîner du Crif : Roger Cukierman "regrette la décision du Conseil français du culte musulman"

INVITÉ RTL / REPLAY - Le président du Conseil représentatif des institutions juives de France déplore la décision du CFCM de ne pas se rendre à ce dîner annuel.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Dîner du Crif : Roger Cukierman "regrette la décision du Conseil français du culte musulman" Crédit Image : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP | Crédit Média : Florence Cohen | Durée : | Date : La page de l'émission
Florence Cohen
Florence Cohen et La rédaction numérique de RTL

Les représentants du Conseil français du culte musulman (CFCM) ont décidé de ne pas se rendre au dîner organisé par le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif). En cause, les propos de son président, Roger Cukierman, qui estime que "la majorité des actes de violence physique antisémites sont commis par des jeunes musulmans".

L'immense majorité des actes de violence physique antisémites sont commis par des jeunes musulmans mais ils sont une infime minorité de la communauté musulmane

Roger Cukierman
Partager la citation

"Je regrette cette décision qui m'a beaucoup surpris. Nous avons toujours eu des relations amicales, commente-t-il. L'immense majorité des actes de violence physique antisémites sont commis par des jeunes musulmans mais ils sont une infime minorité de la communauté musulmane. Je chiffre cette proportion de jeunes à 1 pour 1.000".

Marine Le Pen "irréprochable"

Roger Cukierman a demandé aux représentants du CFCM de se rendre au dîner mais l'institution musulmane ne semble pas encline à changer de position. "C'est une décision infondée et dommageable pour les juifs et les musulmans alors que nous avons d'excellentes relations depuis si longtemps", estime le président du Crif, qui ne revient pas sur ses propos. "On ne peut pas guérir d'une maladie si on ne la nomme pas", justifie-t-il.

Le FN n'a pas les mêmes valeurs morales que le Crif

Roger Cukierman
Partager la citation

Roger Cukierman a provoqué une deuxième polémique en déclarant que Marine Le Pen était "irréprochable". Des propos qu'il précise : "Elle l'est juridiquement mais je lui reproche de ne jamais s'être désolidarisée des propos tenus par son père condamnés par la justice (...) Je lui reproche d'avoir accepté des négationnistes, pétainistes et vichystes au sein du FN. Et le FN n'a pas les mêmes valeurs morales que le Crif".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Crif Roger Cukierman Islam
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants