1 min de lecture Dieudonné

Dieudonné débouté par la CEDH après avoir fait monter un négationniste sur scène

La Cour européenne des droits de l'Homme ne veut pas protéger "les spectacles négationnistes et antisémites".

Dieudonné le 19 mars 2015.
Dieudonné le 19 mars 2015. Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Marine Cluet et AFP

Condamné à une amende de 10.000 euros par la justice française pour avoir fait monter le négationniste Robert Faurisson sur scène lors d'un de ses spectacles, Dieudonné avait saisi la Cour européenne des droits de l'Homme. Mais cette dernière ne lui a pas donné raison et l'a débouté ce mardi 10 novembre au motif qu'elle ne protégeait pas "les spectacles négationnistes et antisémites".

Les magistrats européens ont déclaré sa requête irrecevable. La Cour, dont la décision est définitive, a estimé qu'en faisant monter sur scène le polémiste ne s'était pas livré à "un spectacle (...), même satirique ou provocateur" mais à "une démonstration de haine et d'antisémitisme", ainsi qu'à une "remise en cause de l'Holocauste". 

Une démonstration "aussi dangereuse qu'une attaque frontale et abrupte"

Le 26 décembre 2008, Dieudonné avait convié sur la scène du Zénith de Paris Robert Faurisson, l'avait fait applaudir par le public et lui avait fait remettre un "prix de l'infréquentabilité" par un comparse déguisé en déporté juif.

"Travestie sous l'apparence d'une production artistique", la démonstration de haine à laquelle s'est livrée le polémiste "est aussi dangereuse qu'une attaque frontale et abrupte" contre l'Holocauste et les juifs, a tranché la CEDH.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Dieudonné Procès CEDH
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants