1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Deux policiers des Mureaux ciblés par des proches de Larossi Abballa
1 min de lecture

Deux policiers des Mureaux ciblés par des proches de Larossi Abballa

Info RTL INFO RTL - Une note de renseignement indique que deux proches de l'assassin des deux policiers de Magnanville savaient tout de deux autres fonctionnaires des Yvelines. Les deux hommes ont été condamnés pour terrorisme par le passé et sont aujourd’hui libres.

Des policiers délimitant un périmètre de sécurité à Magnanville, le 14 juin 2016
Des policiers délimitant un périmètre de sécurité à Magnanville, le 14 juin 2016
Crédit : Thomas SAMSON / AFP
Ludovic Galtier
Journaliste

Une semaine après l'attentat perpétré à Magnanville contre deux policiers, deux autres policiers des Mureaux étaient également ciblés. Une note de renseignement, transmise à la Sous-direction antiterroriste de la police judiciaire, indique, en effet, que deux proches de Larossi Abballa, condamnés pour terrorisme par le passé et libres aujourd'hui, se sont renseignés sur deux collègues de Jean-Baptiste Salvaing : l'un travaille à la Brigade anti-criminalité, l'autre à la Brigade de sûreté urbaine.

Une telle prise d'information sur deux policiers dans le contexte local inquiète forcément, surtout que les deux hommes connaissent parfaitement l'identité de leurs cibles. Dans sa vidéo de revendication diffusée en direct sur Facebook, Larossi Abballa a cité des noms de journalistes mais il a aussi appelé à tuer des policiers et des surveillants de prison. Une source judiciaire confirmait que ce type de menaces devait de toute façon être prise au sérieux.

L'étau se resserre sur l'entourage de Larossi Abballa. Deux autres proches du terroriste ont été interpellés mardi et mis en examen ce week-end pour "association de malfaiteurs" terroriste criminelle à la suite du double meurtre commis par l'assassin du couple de fonctionnaires de police. Saad Rajraji et Charaf-Din Aberouz, 27 et 29 ans, sont connus de l'antiterrorisme français. Ils avaient été condamnés avec Abballa en septembre 2013 lors du procès d'une filière d'envoi de jihadistes au Pakistan.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/