1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Démission de Pierre de Villiers : une rupture entre l'armée et l'exécutif ?
1 min de lecture

Démission de Pierre de Villiers : une rupture entre l'armée et l'exécutif ?

Des politiques de droite et de gauche reprochent au chef de l'État la situation qui a conduit à la démission du chef d'état-major.

Florence Cohen
Florence Cohen
On refait le monde du 19 juillet 2017
34:20

C'est l'épilogue d'une crise courte mais intense avec le chef de l'État et la première grosse crise sous le quinquennat Macron. Le général Pierre de Villiers, chef d’Etat-major des armées, a démissionné, ce mercredi 19 juillet. "Dans les circonstances actuelles, je considère ne plus être en mesure d’assurer la pérennité du modèle d’armée auquel je crois pour garantir la protection de la France et des Français, aujourd’hui et demain, et soutenir les ambitions de notre pays", a-t-il déclaré dans un communiqué. Les critiques qu’il avait exprimées sur les coupes décidées par Bercy dans l’armée lui avait valu un recadrage public du président de la République. Il est remplacé par François Lecointre.

Sa décision conclut une semaine très tendue entre le chef d’état-major des armées et le Président de la République. En démissionnant, Pierre de Villiers, aussitôt remplacé par François Lecointre, a mis en évidence la contradiction entre un chef de l’État qui, depuis son investiture, vante l'importance qu'il accorde à l'armée et une réduction budgétaire où celle-ci est la plus grande perdante. Dans le cadre d’un plan d’économie de 4,5 milliards d'euros des dépenses de l'État en 2017, 850 millions d’euros seraient amputés dans le budget de l’armée

On refait le monde avec :
Alexandre Malafaye, Président fondateur de Synopia
Isabelle de Gaulmyn, rédactrice en chef adjointe du journal La Croix
Paolo Levi, dramaturge et scénariste italien

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/