1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Déclaration d'impôts sur Internet : ce que cela va changer
1 min de lecture

Déclaration d'impôts sur Internet : ce que cela va changer

INVITÉ RTL - La déclaration d'impôt en ligne devient obligatoire pour de nombreux contribuables le 12 avril 2017. Économiste et directeur du Cercle des Épargnants, Philippe Crevel explique les contours de la télé-déclaration.

Stéphane Carpentier
Stéphane Carpentier
Déclaration d'impôts sur Internet : ce que cela va changer
03:53
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier

Après avoir été rendue obligatoire en 2016 pour les contribuables ayant un revenu fiscal supérieur à 40.000 en 2014, la télé-déclaration concerne un plus grand nombre de contribuable en 2017. "C'est plus rapide, plus efficace. En plus, on peut avoir son avis d'imposition en direct", assure Philippe Crevel, directeur du Cercle des Épargnants. L'intéressé peut ainsi savoir le montant de ses impôts pour l'année 2017 et bénéficier en direct de prestations sociales. Aucun justificatif n'est à fournir, puisque la déclaration est désormais pré-remplie. "On n'a pas à joindre tous les papiers, qui sont fournis par la banque ou par les tiers déclarants", poursuit l'économiste.

Cette année, toutes les personnes dont le revenu fiscal de référence est supérieur à 28.000 euros doivent obligatoirement effectuer leur déclaration en ligne. "Néanmoins l'administration fiscale admet que les personnes qui n'ont pas d'ordinateur ou qui ne sont pas connectées à Internet peuvent toujours utiliser la déclaration papier", nuance Philippe Crevel.

L'administration va laisser un certain temps à l'administration papier pour ne pas créer de problème vis à vis des personnes qui ne sont pas forcément très à l'aise avec les outils numériques

Philippe Crevel

Attention, la déclaration de revenu est à remplir avant le 17 mai. Dès 2018, la déclaration en ligne concernera toutes les personnes dont le revenu fiscal dépasse 15.000 euros. Enfin, d'ici deux ans, tout le monde sera concerné. "Aujourd'hui, plus des trois-quart des Français ont un ordinateur et Internet (...) Je pense que l'administration va laisser un certain temps à l'administration papier pour ne pas créer de problème vis à vis des personnes qui ne sont pas forcément très à l'aise avec les outils numériques", insiste Philippe Crevel.  

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/