1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Dans les coulisses du Louvre à Paris
2 min de lecture

Dans les coulisses du Louvre à Paris

REPLAY - Le personnel de l'ombre travaille d'arrache-pied pour le confort des visiteurs au musée du Louvre à Paris.

Le musée du Louvre, à Paris, le 11 octobre 2010 (illustration).
Le musée du Louvre, à Paris, le 11 octobre 2010 (illustration).
Crédit : JOEL SAGET / AFP
Dans les coulisses du Louvre à Paris
03:22
Emilie Baujard

Et ce matin nous allons au Louvre à Paris, le musée le plus visité du monde avec 9 millions de personnes par an. Sous la pyramide de verre emblématique de 21 mètres de haut, c'est le lieu d'accueil de la majorité des visiteurs. Tout est millimétré, il n'y a pas le droit à l'erreur dans l'organisation. Le musée accueille en effet 40.000 personnes par jour pendant l'été.L'objectif est d'ouvrir à 9 heures et de minimiser au maximum le temps d'attente des visiteurs. Le responsable de la billetterie assure même qu'une fois dans le musée, il faut 10 min, rarement plus, pour acheter un ticket d'entrée.

Des travaux gigantesques

Et au Louvre, il faut aussi parler plusieurs langues car 70% des visiteurs sont étrangers. Alors, pour Pierre Tibéri, le responsable de la billetterie, cela demande adaptation et réactivité. "Les Américains n'ont pas forcément les mêmes attentes que les Français", explique-t-il.
Pendant que tous ces visiteurs se baladent dans le musée, ce qu'ils ne savent pas c'est que le Louvre s'agrandit. Cela ne se voit pas, mais derrière des parois en trompe-l’œil, des ouvriers s'activent. Deux ans de travaux pour repenser totalement l'espace sous la pyramide.

La peur de l'incendie

Tout se passe en coulisses, on ne voit rien et on n'entend rien, comme le raconte Christina Aylle, à la maîtrise d'ouvrage. "Il y a des capteurs de son et au delà d'un seuil on prévient l'entreprise pour qu'ils arrêtent les travaux".
Et avec ce chantier il faut redoubler de vigilance car la grande peur ici c'est l'incendie. Pour protéger les visiteurs et les œuvres, une brigade de sapeurs pompiers est présente 24h sur 24h. Tous les jours, elle parcourt les 403 pièces du musée, les 14 kilomètres de couloirs pour s'assurer qu'il n'y a aucun départ de feu. D'autant que les zones à risques sont nombreuses.
Et l'autre mission de ces sapeurs pompiers un peu particulier c'est la protection des 460 000 œuvres avec des formations. Et tout ça, se fait toujours dans la plus grande discrétion. Cette brigade ne se déplace qu'à pied avec interdiction de courir dans les galeries pour éviter de semer la panique au sein des visiteurs.

A la découverte de l'envers du décor des sites et lieux très fréquentés de l'été.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/