1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Crash A320 Germanwings : "Andreas Lubitz n'était pas capable d'une chose pareille", selon un proche
2 min de lecture

Crash A320 Germanwings : "Andreas Lubitz n'était pas capable d'une chose pareille", selon un proche

DOCUMENT RTL - Les derniers éléments de l'enquête accablent Andreas Lubitz, le copilote de l'A320 qui s'est écrasé dans les Alpes.

Les lieux du crash de l'A320 de Germanwings
Les lieux du crash de l'A320 de Germanwings
Crédit : FRANCIS PELLIER / GENDARMERIE / AFP
Crash A320 Germanwings : "Andreas Lubitz n'était pas capable d'une chose pareille", selon un proche
00:00:44
Blandine Milcent & Benjamin Hue

Dans l'enquête sur le crash de l'Airbus A320 de la compagnie Germanwings qui a coûté la vie à 150 personnes mardi, tous les regards sont désormais braqués sur un nom, celui d'Andreas Lubitz. Le procureur de la République de Marseille a confirmé les informations de RTL selon lesquelles le copilote du vol 4U9525 était aux commandes de l'appareil lorsqu'il s'est écrasé dans les Alpes-de-Haute-Provence. Âgé de 28 ans, de nationalité allemande, il n'était pas répertorié comme terroriste et était sorti du centre de formation de pilotes de la compagnie Lufthansa, à Brême, avant d'intégrer sa filiale à bas coûts, Germanwings. Il comptait 630 heures de vol à son actif et "était parfaitement capable de piloter l'Airbus A320 seul", selon le procureur.

"Il n'avait pas de problème"

Né à Montabaur, où il résidait toujours, il faisait partie du LSC Westerwald, un club de vol de la commune de Rhénanie-Palatinat. Peter Ruecker l'avait côtoyé dans ce cadre. Il n'arrive pas à croire son ami capable des actes dont il est aujourd'hui tenu pour responsable. "Il avait fait sa formation de vol dans le club depuis sa plus tendre jeunesse. C'était un jeune très calme et très précis. Il a passé son bac ici, à Montabaur. C'était un jeune homme tout à fait normal. Il était très content d'avoir ce job. Il était satisfait et heureux. Il avait atteint son rêve. De pilote amateur, il était passé professionnel. Il n'avait pas de problème. je ne le crois pas capable d'une chose pareille" 

Une volonté de détruire l'appareil

Selon les informations révélées par le procureur de la République de Marseille, ce jeudi, Andreas Lubitz s'est enfermé dans la cabine de pilotage et n'a pas répondu aux appels du commandant de bord, coincé à l'extérieur. Il a ensuite actionné volontairement les commandes de l'avion pour enclencher la descente et lui faire perdre de l'altitude, dans une action qui s'apparente à "une volonté de détruire l'appareil". Avant les révélations du procureur de la République, le LSC Westerwald avait publié des condoléances sur son site internet. "Andreas est devenu membre du club pour accomplir son rêve de voler. Il a accompli son rêve, mais l'a payé chèrement", affirme le club.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.