1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coupe dans le budget de la recherche : Cédric Villani dénonce un "suicide scientifique"
2 min de lecture

Coupe dans le budget de la recherche : Cédric Villani dénonce un "suicide scientifique"

REPLAY / INVITÉ - Le mathématicien, lauréat de la Médaille Fields et directeur de l’institut Henri Poincaré explique sa tribune dans "Le Monde" où il dénonce les coupes dans le budget de la recherche.

Le mathématicien Cédric Villani
Le mathématicien Cédric Villani
6 minutes pour trancher du 24 mai 2016
06:19
Yves Calvi & Paul Véronique

Cédric Villani, signe avec 7 autres prix Nobel une tribune dans Le Monde de ce mardi 24 mai. Il y dénonce le projet de décret annulant les 256 millions d'euros de crédits de la mission "recherche et enseignement supérieur". La proposition a été présentée mercredi 18 mai à l'Assemblée nationale.

Pour Cédric Villani, la proposition "a été accueillie avec consternation et surprise". Le mathématicien explique la stupeur du monde de la recherche : "ça avait été présenté par le gouvernement comme une période durant laquelle nous allions avoir des augmentations de crédits (...) et puis là ça a été un peu la douche froide."

"Je me sens choqué et très déçu parce que (...) c'est toujours la même histoire finalement, le budget de la recherche est pris comme variable d'ajustement, quand il y a besoin de parer à d'autres urgences. Et ce n'est pas malin de piocher dans ce qui sert à assurer votre développement sur le long terme, pour parer aux urgences de court terme."

le budget de la recherche est pris comme variable d'ajustement

Cédric Villani

Une décision de la France qui intervient dans un contexte où le budget en recherche et développement de l'Allemagne a augmenté de 75% en 10 ans. "Il y a de bons élèves qui investissent (...) du côté allemand ça n'a cessé d'augmenter" se désespère le prodige des mathématiques. 

À lire aussi


Dans ces 256 millions, on trouve concrètement : "50 millions de coupes, annoncées pour le CNRS, (...) en clair ce seront des embauches en moins, des programmes suspendus. (...) Fondamentalement on estime que c'est très grave, surtout l'ampleur de la coupe" précise Cédric Villani.

Un sentiment de sacrifice

Cédric Villani

"Un sentiment de sacrifice ça y ressemble", les mots sont durs à l'égard du projet de décret.  Derrière ces coupes, le risque de voir une fuite des cerveaux vers l'étranger, même si Cédric Villani concède, "la France garde un beau taux de rétention par rapport à d'autres pays", ajoutant malgré tout, "ce n'est pas en sacrifiant de tels part du budget qu'on va contribuer à l'améliorer".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/