1 min de lecture LVMH

Coronavirus : Bernard Arnault, le PDG de LVMH, renonce à deux mois de salaire

Dans un communiqué de l'entreprise, il est stipulé que Bernard Arnault "renonce" à sa rémunération pour les mois d'avril et mai 2020.

Bernard Arnault en 2017
Bernard Arnault en 2017 Crédit : Michel Euler / POOL / AFP
Capucine Trollion
Capucine Trollion
et AFP

En raison de la crise liée au coronavirus, Bernard Arnault le PDG de LVMH, réduit son salaire. Première fortune de France, et troisième fortune mondiale, il "renonce" à sa rémunération "pour les mois d'avril et mai 2020", "ainsi qu'à toute rémunération variable au titre de l'année 2020", indique le géant du luxe.

Une baisse de 30% du dividende au titre de l'exercice 2019 sera proposée lors de la prochaine assemblée générale, a annoncé ce 16 avril l'entreprise LVMH. L'Express précise que ce "nouveau" dividende s'établirait à  4,80 euros.

Le montant de ce salaire brut variable ne sera fixé qu'au terme de l'exercice en cours, mais à titre de comparaison, celui qui sera soumis au vote des actionnaires en juin, au titre de 2019, s'élève à 2,2 millions d'euros. Le communiqué de LVMH précise que ce renoncement de salaire pendant les mois d'avril et mai 2020 concerne également "chacun des autres administrateurs exerçant des fonctions exécutives" : Antonio Belloni, Nicolas Bazire, Delphine Arnault et Antoine Arnault.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
LVMH Bernard Arnault Économie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants