2 min de lecture Environnement

Conférence environnementale : "Il faut soulager la fiscalité du travail pour la reporter sur la pollution", explique Nicolas Hulot

REPLAY - Avant le troisième volet de la conférence environnementale, Nicolas Hulot a évoqué la fiscalité écologique.

>
Nicolas Hulot : "Il faut soulager la fiscalité du travail pour la reporter sur la pollution" Crédit Image : Fanny Bonjean / RTL.fr | Crédit Média : RTL | Date :
Calvi-245x300
Yves Calvi et Claire Gaveau

Initiée en 2012 par François Hollande, le troisième volet de la conférence environnementale démarre ce jeudi 27 novembre à l'Élysée. Les syndicats, élus, ONG et ministres ont rendez-vous pour déterminer la feuille des routes des prochains mois à un an de la grand-messe mondiale sur le climat qui se déroulera à Paris.

Nicolas Hulot, envoyé spécial de François Hollande pour la protection de la planète, se félicite du travail entrepris par le président de la République : "Sur la diplomatie climatique, la France a pris le leadership, François Hollande fait vraiment le job pour que la Conférence climat l'année prochaine soit un succès". 

Il y a toute une jeune garde qui prétend être dans la modernité (...) Ils sont peut-être jeunes mais ils sont vieux dans leur tête

Nicolas Hulot
Partager la citation

Cependant, les incohérences sont trop nombreuses pour l'ancien représentant écologiste qui pointe notamment du doigt la jeune classe politique : "Il faudrait qu'on ait une classe politique un peu unie sur ce sujet là et passer d'une forme d'aversion à une forme de réflexion. Il y a toute une jeune garde qui prétend être dans la modernité et pourtant elle n'évoque jamais les sujets climatiques, biodiversité... Ils sont peut-être jeunes mais ils sont vieux dans leur tête". 

Mais l'espoir est toujours là pour Nicolas Hulot qui espère bien faire de cette conférence sur le thème "Santé et Environnement", "un sujet d'ambition française"

Mettre en place une fiscalité écologique

À lire aussi
Le bateau Energy Observer à Dinard le 25 août 2018 énergie
L'Energy observer, laboratoire des énergies de demain, se lance dans un tour du monde

D'un point de vue environnemental mais aussi économique, les enjeux sont énormes : "La fiscalité écologique est un levier essentiel pour rentrer dans le modèle économique de demain. Depuis des années, elle est vue comme une fiscalité additionnelle... Forcément, cela crée du rejet", explique Nicolas Hulot.

Les changements climatiques conditionnent tous nos systèmes économiques

Nicolas Hulot
Partager la citation

Ce dernier veut alors faire d'un mal un bien et "soulager la fiscalité du travail pour la déplacer sur la fiscalité écologique c'est-à-dire qu'on va taxer le négatif et non plus le positif alors que 80% des prélèvements obligatoires portent sur le travail", explique celui qui en veut à la classe politique actuelle de sous-traiter "ce sujet majeur du 21e siècle" : "Les changements climatiques conditionnent tous nos modèles économiques qui vont exploser comme l'a dit la Banque mondiale".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Nicolas Hulot François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants