2 min de lecture Attentats en France

"Charlie Hebdo" : la veuve et la fille du garde du corps de Charb écartées de l'hommage

DOCUMENT RTL - Une place en hommage à Franck Brinsolaro, policier en charge de la protection de Charb, tué lors des attentats de janvier 2015, va être inaugurée ce jeudi 3 novembre à Marseille.

Calvi-245x300 RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
"Charlie Hebdo" : la veuve et la fille du garde du corps de Charb écartées de l'hommage Crédit Image : AFP | Crédit Média : Nicolas Burnens | Durée : | Date :
La page de l'émission
Générique 1
Hugo Amelin et Nicolas Burnens

C'est dans un contexte de grogne des policiers que Bernard Cazeneuve va rendre hommage à l'un d'entre eux, ce jeudi 3 novembre. Franck Brinsolara était en charge de la protection de Charb lors des attentats contre Charlie Hebdo, le 7 janvier 2015. Ce policier a été tué par les frères Kouachi lors de l'offensive menée dans les locaux du journal satirique dans le XIe arrondissement de Paris. 

Celui qui résidait à Verneuses, dans l'Eure, avec sa femme et ses deux enfants, avait également vécu à Marseille. Et c'est la cité phocéenne qui a décidé de rendre hommage à ce fonctionnaire décédé dans l'exercice de sa fonction. Le ministre de l'Intérieur est ainsi attendu à Marseille pour inaugurer une place qui portera le nom de Franck Brinsolaro. Un hommage salué par son frère jumeau : "Aujourd'hui, le besoin de reconnaissance sera mis à l'honneur par cette place. Il a fait toute une carrière au service de la Police nationale, de la France. Il a été au bout de ses valeurs, de son engagement le 7 janvier 2015", explique-t-il au micro de RTL.

Philippe Brinsolaro évoque notamment cette "reconnaissance nationale au caractère intime". "Cette petite place face à un grand horizon, c'est très symbolique car il aimait les voyages depuis son plus jeune âge. Cela correspond à son esprit", s'est-il réjoui.

La veuve et la fille, les "oubliées" de l'hommage

Mais un nuage pourrait bien assombrir ce rendez-vous. La veuve de Franck Brinsolaro et sa fille, désormais pupille de la nation, n'ont pas été conviées à l'événement officiel. "Il aurait voulu qu'on prenne soin de sa fille et de son épouse, qu'on ne mette pas comme cela à l'écart les personnes qu'il aimait le plus au monde", regrette-t-elle au micro de RTL.

C'est dommage qu'on ne respecte pas ce qu'était mon mari

Ingrid Brinsolaro
Partager la citation
À lire aussi
Jawad Bendaoud, surnommé le "logeur de Daesh", le 25 avril 2018 devant palais de justice de Bobigny justice
Attentats du 13 novembre : Jawad Bendaoud condamné à 4 ans de prison ferme

Elle avait porté plainte en janvier 2015 jugeant que son mari avait été "sacrifié". Une plainte qui justifie cet "oubli" ? Ingrid Brinsolaro l'ignore. Mais elle déplore surtout un hommage qui ne ressemble en aucun cas à l'esprit de son mari. "C'était quelqu'un d'extrêmement discret, il n'aimait pas les cérémonies officielles, c'est dommage qu'on ne respecte pas ce qu'était mon mari", glisse-t-elle.

Un hommage qui a un écho tout particulier dans l'actualité actuelle marquée par la grogne des policiers. "On nous sort cette commémoration de sous le chapeau. Le message qui passe c'est que non seulement on ne vous donne pas les moyens de faire votre travail et en plus de cela, voilà comment on traite la veuve et l'orphelin quand vous n'êtes plus là", dénonce-t-elle. Avant de conclure : "C'est inadmissible"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats en France Charlie Hebdo Marseille
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785574148
"Charlie Hebdo" : la veuve et la fille du garde du corps de Charb écartées de l'hommage
"Charlie Hebdo" : la veuve et la fille du garde du corps de Charb écartées de l'hommage
DOCUMENT RTL - Une place en hommage à Franck Brinsolaro, policier en charge de la protection de Charb, tué lors des attentats de janvier 2015, va être inaugurée ce jeudi 3 novembre à Marseille.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/charlie-hebdo-la-veuve-et-la-fille-du-garde-du-corps-de-charb-ecartees-de-l-hommage-7785574148
2016-11-03 12:09:08
https://cdn-media.rtl.fr/cache/bYKoYSGB8T2tS6mX2MaP4g/330v220-2/online/image/2016/0105/7781169916_000-par8075127-1.jpg