1 min de lecture Football

Bastia-Lyon : "La répression n'est pas la réponse" pour Gilles Simeoni

L'ancien maire de Bastia réagit aux incidents ayant émaillé la rencontre de Ligue 1 entre Bastia et Lyon, lors de laquelle des supporters corses ont fait irruption sur le pelouse pour agresser des joueurs lyonnais.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Bastia-Lyon : "La répression n'est pas la réponse" pour Gilles Simeoni Crédit Image : PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP | Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Poirette
Bernard Poirette et La rédaction numérique de RTL

"Je ne suis pas allé au stade mais j'ai été tenu au courant de ce qui se passait", déclare Gilles Simeoni au sujet des graves incidents qui ont eu lieu dimanche 16 avril lors de la rencontre disputée à Bastia entre le SCB et l'Olympique Lyonnais. Un match dont le coup d'envoi a été reporté avant d'être interrompu à la mi-temps après que les joueurs lyonnais ont été pris à partie à deux reprises par des supporters corses descendus sur la pelouse.

L'ancien maire de Bastia et membre du parti nationaliste corse modéré "Inseme per a Corsica", affirme ressentir "de la tristesse et de la colère" et déplore "un geste injustifiable" de la part de ces supporters, même s'il estime qu'une partie d'entre eux doivent déjà "regretter leur geste". Il reconnait qu'il y a cependant "incontestablement un problème", lié en partie selon lui au "sentiment d'injustice" que peuvent ressentir certains jeunes en Corse.

Pour lui, le Sporting Club de Bastia "doit s'interroger sur les dysfonctionnements" qui ont mené à ces événements mais juge que la répression n'est pas la meilleure solution à cette situation, même si les autorités doivent "faire preuve de fermeté". "Je ne pense pas que les problèmes du stade à Furiani puissent se régler à grand renfort de gendarmes", analyse-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Football Ligue 1 Conforama Hooligans
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants