2 min de lecture Tarn

Barrage de Sivens : Cazeneuve appelle à la retenue

Le ministre de l'Intérieur a condamné les violences sur le site du barrage de Sivens dans le Tarn, et appelé "à la retenue" après la mort d'un manifestant.

Le Parti de gauche demande la démission du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, ici le 23 octobre. (archives)
Le Parti de gauche demande la démission du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, ici le 23 octobre. (archives) Crédit : AFP / JEAN-FRANCOIS MONIER
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le ministre de l'Intérieur a condamné les incidents à Gaillac, près du site du barrage contesté de Sivens (Tarn). Après la découverte du corps d'un jeune homme de 21 ans, Rémi, décédé dans la nuit de samedi 25 à dimanche 26 octobre sur le site du barrage, Bernard Cazeneuve a appelé à la retenue" dans un communiqué "les responsables politiques et associatifs qui se sont autorisés à tenir des propos approximatifs, irresponsables et polémiques".

Les causes exactes du décès du jeune homme sont encore indéterminées, a expliqué le procureur d'Albi Claude Dérens dimanche. Un porte-parole des opposants au barrage, Ben Lefetey, avait affirmé plus tôt que la mort du jeune homme a "eu lieu dans le contexte d'affrontements avec les gendarmes", sans affirmer que "les forces de l'ordre ont tué un opposant". Le député européen écologiste José Bové avait de son côté dénoncé des "violences policières importantes" au fil des dernières semaines contre les opposants au projet de barrage.

Condamnation des incidents

"Ces commentaires ne participent ni à la manifestation de la vérité, ni au nécessaire retour au calme", a estimé Bernard Cazeneuve. Le ministre a également condamné "avec la plus grande fermeté les incidents qui se sont déroulés dans la soirée à Gaillac" (Tarn).

Selon lui, "plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées, parmi lesquelles des individus très violents, certains cagoulés, qui ont commis des dégradations dans la ville, porté atteinte au Monument aux Morts et brûlé des drapeaux tricolores".

À lire aussi
La foudre lors d'un violent orage (illustration) météo
Orages : Météo France place 26 départements en vigilance orange

Il a rappelé que déjà samedi 25 octobre, "en marge du rassemblement pacifique d'opposants au projet de barrage de Sivens (...), quelques centaines d'individus ont choisi une forme d'action particulièrement violente en affrontant délibérément les forces de l'ordre par des jets de projectiles, d'engins incendiaires et de produits corrosifs". "Aucune cause, dans un État de droit, ne peut justifier ce déchaînement de violences répétées", a affirmé le ministre, en lançant "un appel au calme et à la responsabilité".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tarn Manifestations Bernard Cazeneuve
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7775014219
Barrage de Sivens : Cazeneuve appelle à la retenue
Barrage de Sivens : Cazeneuve appelle à la retenue
Le ministre de l'Intérieur a condamné les violences sur le site du barrage de Sivens dans le Tarn, et appelé "à la retenue" après la mort d'un manifestant.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/barrage-de-sivens-cazeneuve-appelle-a-la-retenue-7775014219
2014-10-26 20:55:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/rBdHF2vpeCwrXJWvF9lU2Q/330v220-2/online/image/2014/1026/7775014308_le-ministre-de-l-interieur-bernard-cazeneuve-ici-le-23-octobre-a-condamne-les-violences-au-barrage-de-sivens-archives.jpg