1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Baccalauréat : de plus en plus de plagiat dans les copies
1 min de lecture

Baccalauréat : de plus en plus de plagiat dans les copies

Selon les chiffres du ministère de l'Éducation nationale dévoilés par "Le Parisien", le nombre de copies falsifiées a augmenté de 5,3 points entre 2013 et 2014 lors des épreuves du bac.

Des lycéens se concentrent, le 11 juin 2007 au centre d'examen Molière à Paris, lors de leur épreuve de philosophie (Image d'archive)
Des lycéens se concentrent, le 11 juin 2007 au centre d'examen Molière à Paris, lors de leur épreuve de philosophie (Image d'archive)
Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze

À un mois du début des épreuves du baccalauréat, les révisions s'intensifient pour les lycéens. Le plagiat est de plus en plus présent dans les copies du baccalauréat. Selon les derniers chiffres du ministère de l'Éducation nationale, publiés par Le Parisien - Aujourd'hui en France, le nombre de copies falsifiées aurait augmenté de 5,2 points entre 2013 et 2014. Si le total reste raisonnable, les copies faisant état de plagiat inquiètent le corps professoral. 

C'est bien le plagiat plus que la triche qui pose un problème. Car selon une enquête menée par un enseignant-chercheur spécialisé dans les sciences de l'éducation, Christophe Michaut, près de 75% des lycéens ont déjà eu recours au copier-coller. "Cela devient mécanique d'aller sur internet, même avant de réfléchir à la question", analyse-t-il, cité par le quotidien.

Les tentatives de triche au bac en hausse

De manière plus générale, les tentatives de triche lors de cet examen national ont augmenté de 9,8% entre 2013 et 2014. Cette pratique ne fait plus peur aux lycéens qui la trouvent "trop facile", selon une élève interrogée par Le Parisien. Texte copié sur la calculatrice, téléphone caché dans le soutien-gorge ou encore les bonnes vieilles antisèches... Les techniques de triche continuent de fleurir malgré les risques de sanctions (+18,5% sur un an). 

Les examinateurs du baccalauréat 2015, qui débutera le 17 juin prochain, sont donc prévenus, il faudra redoubler de vigilance pour éviter une nouvelle augmentation cette année.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/