2 min de lecture Baccalauréat

Baccalauréat en France : ce qu'il ne faut pas oublier le jour de l'examen

La session 2016 du baccalauréat démarre mercredi 15 juin par l'habituelle épreuve de philosophie.

Des lycéens passent le bac (photo d'illustration).
Des lycéens passent le bac (photo d'illustration). Crédit : FRED DUFOUR / AFP
Romain Renner
Romain Renner
Journaliste RTL

Du 15 au 22 juin 2016, des centaines de milliers de jeunes Français vont tenter de décrocher le tant convoité diplôme du baccalauréat. Alors que les candidats vont bientôt entrer dans la dernière ligne droite des révisions, petit tour d'horizon des différentes méthodes et astuces pour ne pas oublier l'essentiel lord du début des épreuves.

Mercredi 15 juin, les lycéens devront se lancer sur l'épreuve de philosophie, matière traditionnelle qui donne le coup d'envoi de la session 2016. Si le fait de tenter d'apprendre ses leçons au dernier moment n'est pas recommandé par les spécialistes, voici une petite liste des choses indispensables dont il faudra disposer le jour J.

Convocation et pièce d'identité

Le candidat devra à tout prix amener sa convocation à chaque épreuve. Ce document doit être accompagné d'une pièce d'identité (carte d'identité, passeport, permis de conduire) dotée d'une photographie récente. Les photocopies de ces papiers ne sont d'ailleurs pas acceptées et il faudra fournir les originaux.

Dans le cas d'une perte ou d'un vol, l'Éducation nationale précise que le lycéen devra fournir "un récépissé de la déclaration de perte ou de vol faite auprès des services de police ou de gendarmerie, ainsi que tout document officiel avec photographie permettant de justifier (leur) identité". S'il s'agit d'un simple oubli, il faudra alors produire "provisoirement" d'autres preuves d'identité, qui seront vérifiées a posteriori par le chef de centre avec des documents officiels à produire dans les meilleurs délais.

Repérer son trajet

À lire aussi
Des copies du baccalauréat dans une salle d'épreuve (illustration) baccalauréat
Baccalauréat : comment se déroulera le grand oral en terminale ?

Il est également recommandé de profiter des derniers jours avant le début des épreuves pour repérer le trajet qui mène au centre d'examen afin d'éviter tout retard. L'Éducation nationale prévoit toutefois une tolérance pour tout retard dû à "un événement indépendant de la volonté du candidat". Le chef de centre peut à titre exceptionnel lui autoriser l'accès à la salle d'examen, "au plus tard une heure après le début de l'épreuve". Aucun temps supplémentaire ne lui sera toutefois accordé au-delà de l'heure normale de fin d'épreuve.

Éteindre son téléphone portable

Le candidat ne doit surtout pas oublier d'éteindre son téléphone portable et le ranger dans son sac. Un mobile dans une poche peut d'ailleurs être considéré comme une tentative de fraude, même s'il est éteint. S'il ne s'agit pas du tout d'une obligation, le candidat pourra également emporter avec lui plusieurs stylos afin d'éviter de se retrouver à sec en plein milieu d'une épreuve.

Il est par ailleurs interdit de s'adresser à une autre personne durant l'examen pour lui demander ne serait-ce qu'une cartouche d'encre ou un crayon. Il ne faut également pas négliger l'alimentation. Apporter un petit en-cas - discret et facile à manger - permettra également d'éviter la panne d'énergie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Baccalauréat Éducation nationale Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants