1 min de lecture Sénégal

Au Sénégal, des initiatives locales pour produire des énergies renouvelables

REPLAY - Les abattoirs de Dakar produisent de l’électricité en recyclant leurs déchets, 20.000 tonnes de viandes y sont traitées chaque année.

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Au Sénégal, des initiatives locales pour produire de l'énergie renouvelable Crédit Image : AFP / Archives, Patrick Hertzog | Crédit Média : Emilie Baujard | Durée : | Date : La page de l'émission
Émilie Baujard
Emilie Baujard et Valentin Chatelier

Le Sénégal s'est engagé à produire 15% d'énergies renouvelables d'ici 2020. Une volonté affirmée qui se confronte néanmoins à des réalités économiques. Les initiatives sont plutôt prises à l'échelle locale, faute d'argent. Comme les abattoirs de Dakar, qui produisent leur électricité en recyclant ses déchets. Et depuis l'an dernier, du biogaz est créé par les déchets liquides et solides, qui alimente directement une turbine. Une consommation importante, puisque 20.000 tonnes de viandes passent par ces abattoirs chaque année.

"Nous produisons de l'électricité et de la chaleur. L’électricité est utilisée tout de suite par l'abattoir, toutes les chambres froides sont alimentées par ce système là", explique l'ingénieur qui a installé la turbine. Une forte évolution, puisque avant l'installation de ce système, tous les déchets étaient rejetés dans la mer. Une production d'engrais bio a également été mise en place pour cultiver un potager, à quelques mètres des chambres froides.

L'entreprise Sogas faisait partie des plus polluantes du pays. Tala Cissé, son directeur, se réjouit du changement de cap. "Quand on sait que la Sogas, ici à Dakar, paye entre 9 et 11 millions de factures d’électricité par mois, c'est plus de 10% de notre chiffre d'affaire, c'est important", résume Tala Cissé, directeur de Sogas. Un dispositif qui concerne que Dakar, mais il pourrait être étendu aux 7 autres abattoirs du pays.

Une initiative locale qui fait écho à l'annonce du G7 de ce lundi 8 juin, se réunissant à l'ouest de l'Allemagne, déclarant vouloir une diminution importante des émissions mondiales de CO2 au cours de ce siècle. François Hollande s'en est félicité, évoquant des "engagements ambitieux et réalistes" dans la lutte contre le réchauffement climatique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sénégal RTL bouge pour la planète Environnement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants