1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Attentat en Isère : Bernard Cazeneuve dénonce l'abjecte décapitation de la victime
1 min de lecture

Attentat en Isère : Bernard Cazeneuve dénonce l'abjecte décapitation de la victime

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a été dépêché en Isère immédiatement après l'attentat commis dans une usine. Selon lui, l'homme retrouvé mort décapité est "une victime innocente" en cours "d'identification".

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve (archive).
Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve (archive).
Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

L'homme retrouvé mort ce vendredi 26 juin sur le site d'une usine en Isère après un attentat est "une victime innocente qui a été assassinée et abjectement décapitée", a affirmé le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve dépêché en urgence à Saint-Quentin-Fallavier. La victime est en cours d'identification", a poursuivi le ministre sur le site de l'usine. "J'ai une pensée émue pour les victimes de ces actes et plus particulièrement pour cette personne innocente qui a été assassinée et abjectement décapitée et pour les victimes des attentats du mois de janvier", a-t-il déclaré.

Le ministre a par ailleurs donné des précisions sur le suspect arrêté. Âgé de 35 ans et prénommé Yassine Salhi (orthographe non confirmée), était "en lien avec la mouvance salafiste". Il avait été fiché en 2006 par les services de renseignements pour "radicalisation". La fiche n'a pas été renouvelée en 2008, a ajouté le ministre, qui a précisé que ce suspect arrêté après l'attentat.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/