1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Attentat déjoué à Toulon : que sait-on du suspect ?
2 min de lecture

Attentat déjoué à Toulon : que sait-on du suspect ?

REPLAY - L'homme de 25 ans, arrêté le 29 octobre dernier, voulait s'attaquer aux marins de la base navale de Toulon.

La base navale de Toulon en 2013
La base navale de Toulon en 2013
Crédit : PATRICE COPPEE / AFP
L'homme de 25 ans voulait s'attaquer aux marins de la base navale de Toulon
00:54
Etienne Baudu & Eléanor Douet

C'est un homme de 25 ans qui voulait tuer des marins à la base navale de Toulon dans le Var. L'individu était surveillé depuis plusieurs mois en raison de sa radicalisation. Un attentat déjoué, comme l'a révélé hier soir Le Petit Journal de Canal+, car Hakim Marnissi, c'est son prénom, a été arrêté il y a quelques jours, avant de passer à l'acte.

Il voulait s'introduire sur la base navale et tuer des militaires, avant de mourir en martyre. Fin octobre, Hakim, né à Toulon reçoit un colis en provenance de Chine. À l'intérieur se trouvent un couteau de combat et deux cagoules, achetés via Internet. C'est alors que la Direction générale de la sécurité intérieure décide de l'interpeller. Il faut dire qu'il était placé sous surveillance depuis un an en raison de sa radicalisation. Sur son compte Facebook, il soutenait les thèses jihadistes. Selon une information RTL, il était sous le coup d'une interdiction de sortie du territoire et en 2014, il aurait tenté à deux reprises de se rendre en Syrie, en vain. 

En contact avec un Français en Syrie, dans les rangs de Daech

En garde à vue, il a reconnu avoir été en contact avec un Français de 21 ans, originaire de Roubaix. Ce dernier est actuellement en Syrie dans les rangs du groupe jihadiste État islamique (EI) qui, "par internet, l'a incité à passer à l'acte", selon une des sources proches du dossier. Ce jihadiste français en Syrie avait été mis en examen et écroué quelques mois pour avoir proféré de violentes menaces contre Charlie Hebdo en 2012, a ajouté cette source. Il aurait conseillé au jeune Toulonnais d'acheter une kalachnikov. Trop compliqué sans doute pour Hakim qui a décidé d'acheter un couteau. 

L'homme arrêté a fini par admettre un projet d'attaque contre des marins de la base navale de Toulon. Selon une source policière, il n'avait pas encore de plan très précis

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/