1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Asia Argento : "On s'attendait à ce que des dossiers sortent", dit Sandra Muller
1 min de lecture

Asia Argento : "On s'attendait à ce que des dossiers sortent", dit Sandra Muller

RÉACTION - Sandra Muller, fondatrice du mouvement #BalanceTonPorc en France, estime que l'accusation d'agression sexuelle portée à l'encontre d'Asia Argento ne peut pas remettre en cause le mouvement contre le harcèlement sexuel des femmes.

Sandra Muller est la créatrice du mouvement #BalanceTonPorc
Sandra Muller est la créatrice du mouvement #BalanceTonPorc
Crédit : Angela WEISS / AFP
Asia Argento : "On s'attendait à ce que des dossiers sortent", dit Sandra Muller
01:44
Ludovic Vandekerckhove & Thibaut Deleaz

L'actrice Asia Argento, devenue le symbole du mouvement #MeToo contre le harcèlement sexuel, se retrouve en position d'accusée après des révélations du New York Times. Jimmy Bennett affirme avoir été agressé sexuellement par l'actrice quand il avait 17 ans. Selon le journal américain, elle lui aurait versé 380.000 dollars pour qu'il ne porte pas plainte.

Certains comme Tarana Burke, fondatrice du mouvement, craignent que les gens n'utilisent cette histoire "pour discréditer le mouvement #MeToo". L'avocat d'Harvey Weinstein, dont Asia Argento avait été l'une des premières à dénoncer les agissements, a d'ailleurs dénoncé l'hypocrisie de l'actrice.

"Ce n'est pas un coup dur", affirme au contraire Sandra Muller, fondatrice du mouvement #BalanceTonPorc en France, sur RTL. "On s'attendait à ce que des dossiers sortent, car Weinstein a fait énormément d'enquêtes sur ses employés, sur les actrices..."

Asia Argento est une femme intelligente et investie

Sandra Muller

Pour elle, l'accusation portée à l'encontre d'Asia Argento ne remet pas en cause tout un mouvement, ni le travail que l'actrice a fait. "Elle a abandonné sa carrière d'actrice et de réalisatrice" pour se consacrer à la lutte contre le harcèlement sexuel.

À écouter aussi

"C'est une femme intelligente et investie", explique Sandra Muller, qui la voit mal cacher cette histoire alors qu'elle lançait #MeToo. "Elle ne peut pas lancer un mouvement en ayant elle-même des casseroles."

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/