1 min de lecture Fin de vie

Après sa tentative de suicide, l'ex-urgentiste Nicolas Bonnemaison n'est plus en danger de mort

L'ex-urgentiste restait toutefois dimanche après-midi dans un "état grave" et il était trop tôt pour se prononcer sur d'éventuelles séquelles.

L'urgentiste Nicolas Bonnemaison à son arrivée pour son procès au tribunal de Pau le mercredi 11 juin 2014
L'urgentiste Nicolas Bonnemaison à son arrivée pour son procès au tribunal de Pau le mercredi 11 juin 2014 Crédit : NICOLAS TUCAT / AFP
Marine Cluet et AFP

Au lendemain de sa tentative de suicide, Nicolas Bonnemaison montrait ce dimanche 1er novembre des signes "encourageants" et son pronostic vital n'était plus engagé. Hospitalisé à l'hôpital Haut-Levêque de Pessac dépendant du CHU de Bordeaux, il "a ouvert les yeux et répond à des ordres simples" précise son entourage et une source médicale. 

L'ex-urgentiste de 54 ans, retrouvé la veille inanimé dans sa voiture après avoir absorbé des médicaments et inhalé des gaz d'échappement détournés vers l'habitacle, restait toutefois dimanche après-midi dans un "état grave", et il était trop tôt pour se prononcer sur d'éventuelles séquelles, neurologiques notamment.

Une lettre retrouvée

Une lettre expliquant les raisons de son geste avait été retrouvée à ses côtés. Il s'y "disait en substance éprouvé et fatigué de la vie", selon une source judiciaire, notamment après les épreuves judiciaires des dernières années. Après avoir été acquitté à Pau, il avait été condamné en appel la semaine dernière à deux ans de prison avec sursis pour avoir délibérément donné la mort à une patiente incurable. Il avait en revanche été acquitté pour six autres cas de patients en fin de vie

À lire aussi
Le CHU de Reims où était hospitalisé Vincent Lambert société
Vincent Lambert : ses obsèques ont eu lieu dans l'intimité familiale

Éprouvé par ces procès, Nicolas Bonnemaison avait aussi été très marqué par sa suspension, puis radiation du Conseil de l'Ordre des médecins. Il n'a pas pu exercer depuis quatre ans, et avait redit, au procès d'Angers, à quel point "les malades (lui) manquent".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fin de vie Dr Bonnemaison Suicide
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780329697
Après sa tentative de suicide, l'ex-urgentiste Nicolas Bonnemaison n'est plus en danger de mort
Après sa tentative de suicide, l'ex-urgentiste Nicolas Bonnemaison n'est plus en danger de mort
L'ex-urgentiste restait toutefois dimanche après-midi dans un "état grave" et il était trop tôt pour se prononcer sur d'éventuelles séquelles.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/apres-sa-tentative-de-suicide-l-ex-urgentiste-nicolas-bonnemaison-n-est-plus-en-danger-de-mort-7780329697
2015-11-01 17:15:04
https://cdn-media.rtl.fr/cache/0uOaVIhnebmlTILTHM-LBA/330v220-2/online/image/2014/0611/7772539346_l-urgentiste-nicolas-bonnemaison-a-son-arrivee-pour-son-proces-au-tribunal-de-pau-le-mercredi-11-juin-2014.jpg