1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Après le crash, seuls les vols "prioritaires en opérations" d'A400M seront autorisés précise Le Drian
1 min de lecture

Après le crash, seuls les vols "prioritaires en opérations" d'A400M seront autorisés précise Le Drian

Contrairement à l'Allemagne et la Grande-Bretagne, l'armée française maintient certains vols d'A400M après le crash de samedi en Espagne.

Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense.
Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense.
Crédit : CHARLY TRIBALLEAU / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Alors qu'un porte-parole de l'armée française affirmait ce dimanche 10 mai qu'elle continuerait à utiliser sa flotte d'A400M, jugeant ne "pas avoir d'éléments à ce stade" pour l'immobiliser après le crash survenu à Séville la veille, Jean-Yves Le Drian a tenu à préciser que seuls les vols "prioritaires en opérations"  seraient autorisés.

"Nos A400 sont en opérations, seuls les vols extrêmement prioritaires en opérations seront autorisés", jusqu'à ce que nous ayons les éléments sur l'accident, a déclaré le ministre de la Défense, à l'issue d'une rencontre à Lorient (Morbihan) avec ses homologues allemand, polonais et espagnol.

L'A400M boudé par l'Allemagne et la Grande-Bretagne

Contrairement à la France l'Allemagne, la Grande-Bretagne et la Turquie ont préféré suspendre leurs vols d'Airbus A400M après l'accident qui a causé la mort de quatre personne. Un officier de presse des forces armées allemandes a indiqué "attendre les résultats de l'enquête d'Airbus sur les raisons de l'accident de l'A400M à proximité de Séville" avant de se prononcer.

Les ministères de la Défense britannique et turque, destinataire de l'avion qui s'est crashé le samedi 9 mai, ont évoqué les mêmes raisons "par mesures de précaution". Un responsable de l'industrie de défense turque a par ailleurs confirmé que cet avion devait être livré en juillet. Au total, Ankara a signé un accord pour l'achat de 10 A400M d'ici à 2018. Deux ont été livrés l'an dernier et deux autres doivent l'être en 2015, a-t-il précisé.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/