1 min de lecture Histoire

Août 1914 : la France en guerre

EN IMAGES - L'Allemagne a déclaré la guerre à la France. Elle envahit la Belgique pendant qu'à Paris, le président Raymond Poincarré appelle à l'Union sacrée. La France s'engage dans l'un des pires conflits de son histoire.

1er août 1914 : la France lance un appel à la mobilisation Crédits : STR / HISTORIAL DE PÉRONNE / AFP | Date : 04/08/2014
8 >
1er août 1914 : la France lance un appel à la mobilisation Crédits : STR / HISTORIAL DE PÉRONNE / AFP | Date : 04/08/2014
Une carte postale de 1914 montrant les soldats français, "la fleur au fusil", en route pour le front Crédits : STR / HISTORIAL DE PÉRONNE / AFP | Date : 04/08/2014
La population salue les troupes au départ pour front Crédits : STR / HISTORIAL DE PÉRONNE / AFP | Date : 04/08/2014
une carte postale montrant des soldats français en uniforme, avec képi et pantalon "rouge garance" Crédits : STR / HISTORIAL DE PÉRONNE / AFP | Date : 04/08/2014
Équipement indispensable du soldat : le masque à gaz Crédits : STR / HISTORIAL DE PÉRONNE / AFP | Date : 04/08/2014
Des poilus creusent des tranchées en 1914 Crédits : STR / HISTORIAL DE PÉRONNE / AFP | Date : 04/08/2014
Un Français pose devant les rats qu'il a attrapé dans les tranchées de l'Argonne Crédits : STR / COLL. BDIC / AFP | Date : 04/08/2014
Des soldats "indigènes" venus des colonies françaises pour combattre en métropole Crédits : STR / HISTORIAL DE PÉRONNE / AFP | Date : 04/08/2014
1/1
Marion Dautry
Marion Dautry
Journaliste RTL

Août 1914, un peu plus d'un mois après l'assassinat de l'archiduc François-Ferdinand à Sarajevo, la France entre en guerre. L'ambassadeur allemand a signifié le 3 août à Paris la déclaration de guerre de son pays à la France et la Belgique, envahie dans la foulée. Le roi des Belges lance un appel à la France et au Royaume-Uni, qui y répondent favorablement. 

Depuis le 1er août, la France prépare ses troupes à l'entrée en guerre. Un appel à la mobilisation a été lancé pour se débarrasser, une bonne fois pour toute, de l'ennemi allemand. Aux 800.000 soldats déjà en servir doivent venir s'ajouter 3,8 millions de réservistes. Devant les deux chambres parlementaires, le président français appelle à l'Union sacrée. Elles votent les crédits illimités à la guerre, tout comme le Reichstag allemand.

Rouge garance contre casque à pointe

Les soldats français partent pour le front, avec leur uniforme au pantalon "rouge garance", très critiqué pour leur couleur trop repérable. Dans leur paquetage de 30 kilos, beaucoup plus lourd que celui des Allemands, un élément de tente collective, des ustensiles de cuisine, une baguette de fusil, des vêtements de rechange, les vivres du jour et surtout, l'indispensable masque à gaz.

Au total, 8.410.000 soldats et marins français sont mobilisés, dont 5% d'indigènes des colonies.

À lire aussi
voltaire rousseau Thomas Hugues
Voltaire et Rousseau, une amitié impossible !

Les soldats coincés pendant des mois dans leurs tranchées souffrent de la faim et des épidémies. À l'arrière, les populations vivent la destruction des villes, les bombardements et les occupations. En 1914, on croit que la guerre sera courte, l'affaire de "quelques semaines". Elle durera quatre ans et fera près de 10 millions de morts parmi les soldats, dans tous les camps.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Histoire Première Guerre mondiale Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants