1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "Alstom à Belfort ne va pas fermer", assure Alain Vidalies
1 min de lecture

"Alstom à Belfort ne va pas fermer", assure Alain Vidalies

REPLAY - INVITÉ RTL - Alain Vidalies, le secrétaire d'État aux Transports, se montre très confiant quant à l'avenir du site de production d'Alstom à Belfort.

Alain Vidalies, invité de RTL, le 7 mai 2015
Alain Vidalies, invité de RTL, le 7 mai 2015
Crédit : Paul Guyonnet / RTL.fr
"Alstom à Belfort ne va pas fermer", assure Alain Vidalies
00:06:17
Attentats à Paris : "Je me suis mis à écrire pour ne pas oublier", confie Georges Salines, père d'une victime du Bataclan
00:07:40
"Alstom à Belfort ne va pas fermer", assure Alain Vidalies
00:06:19
Julien Absalon
Julien Absalon

L'État compte bien tout faire pour maintenir la production de locomotives Alstom à Belfort. Peu après la déclaration de François Hollande qui a sommé son gouvernement de se "mobiliser pour qu'il y ait plus de commandes", Alain Vidalies, secrétaire d'État chargé des Transports, s'est lui aussi exprimé sur le sujet. "Pour les salariés, la décision du président de la République est claire et nette : il y aura le maintien de l'activité ferroviaire sur le site de Belfort dans les proportions qui existent aujourd'hui. Cela veut dire qu'Alstom à Belfort ne va pas fermer", a-t-il assuré lundi 12 septembre au micro de RTL.

Annoncée la semaine passée par le constructeur ferroviaire, le déplacement vers Reichshoffen de la production de locomotives de Belfort est jugée "incompréhensible" par Alain Vidalies car le gouvernement se trouve "en attente de réponse" à des appels d'offres qui sont toujours "en cours de discussion". Pour ces tractations, "le gouvernement va travailler pour que ces résultats soient positifs pour Belfort", ajoute-t-il.

Alors que les récents achats de la SNCF se sont portés sur des modèles allemands, l'exécutif cherche à remettre au goût du jour la préférence nationale. "Nous allons dire à la SNCF et à Alstom de faire l'effort pour rapprocher leur position. J'y ai travaillé une bonne partie de la journée et ça devrait pouvoir aboutir si les gens sont de bonne foi", explique Alain Vidalies. Quant à une éventuelle nationalisation, suggérée sur RTL par Jean-Pierre Chevènement, le secrétaire d'État assure que cette hypothèse n'est "pas à l'ordre du jour".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.