1 min de lecture Air France

Air France : les stewards gay réclament le droit de boycotter l'Iran

Le personnel navigant homosexuel d'Air France réclame le droit de refuser de se rendre en Iran, qui punit de mort l'homosexualité.

Des avions Air France (Illustration).
Des avions Air France (Illustration). Crédit : AFP / THOMAS SAMSON
Julien Quelen
Julien Quelen
Journaliste RTL

Quelques jours après avoir éteint la polémique sur le port du voile obligatoire pour les hôtesses de l'air affectées sur les vols entre Paris et Téhéran, Air France est confronté à de nouvelles réclamations de la part du personnel navigant homosexuel. Dans une pétition mise en ligne la semaine passée, les stewards gay demandent le droit de refuser de se rendre en Iran, où la peine de mort punit leur orientation sexuelle. 

"Pour des raisons autant morales qu'humaines, il est inconcevable de forcer quelqu'un à se rendre dans un pays où ses semblables sont condamnés pour qui ils sont", écrit ainsi Laurent M, le lanceur de l'initiative, qui souligne également le paradoxe de l'ouverture des vols vers Téhéran. "Si la décision économique d'ouvrir les vols sur Téhéran peut se comprendre, l'enjeu moral est différent", reprend-il en faisant notamment référence à "une charte sociale et éthique" de la compagnie. 

Depuis jeudi dernier, la pétition publiée sur le site Change.org a récolté plus de 1.000 soutiens et pourrait donc contraindre Air France à prendre de nouvelles mesures. Le 4 avril dernier, la compagnie aérienne avait répondu aux demandes des syndicats en permettant aux femmes d'être réaffectées sur un autre vol que Paris-Téhéran, après avoir fait mention de leur volonté de ne pas porter le voile obligatoire en Iran. Une possibilité qui n'est pour le moment offerte qu'au personnel navigant féminin. La ligne reliant Paris à la capitale iranienne doit reprendre le 17 avril prochain. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Air France Homosexualité Homosexuels
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants