1 min de lecture VIH

Affiches de prévention anti-VIH : Marisol Touraine saisit la justice

La ministre des Affaires sociales et de la Santé a décidé de saisir la justice après que deux mairies ont interdit les affiches de prévention contre le VIH.

L'une des affiches de prévention contre le VIH et d'autres infections sexuellement transmissibles
L'une des affiches de prévention contre le VIH et d'autres infections sexuellement transmissibles Crédit : Capture Twitter
Maxime Magnier

L'affaire n'en restera pas là. La campagne de prévention contre le VIH mise en place par le gouvernement mettant en scène de jeunes hommes homosexuels continue de défrayer la chronique. Après que certaines mairies ont décidé d'interdire la campagne, notamment par arrêté, Marisol Touraine va saisir la justice.

Le maire Les Républicains d'Aulnay-sous-Bois, Bruno Beschizza, a pris la décision d'interdire par arrêté les affiches de la campagne SexoSafe, qui présente de jeunes hommes enlacés sur les slogans "s'aimer, s'éclater, s'oublier", "avec un amant, un ami, un inconnu", "coup de foudre, coup d'essai, coup d'un soir".

De son côté, le maire d'Angers Christophe Béchu a contacté JC Decaux, le leader mondial de l'affichage, afin qu'il retire les panneaux installés près des écoles, au motif que la campagne avait "suscité un grand émoi auprès de nombreux Angevins". En réponse à ce qu'elle qualifie de "censure", la ministre des Affaires sociales et de la Santé a donc décidé de "saisir la justice".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
VIH Sida Maladie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants