2 min de lecture Natation

Affaire Yannick Agnel : "Je ne manquerai pas de faire passer le message que souhaite faire passer Yannick Agnel", déclare le président de la FFN

REPLAY / INVITÉ RTL - Francis Luyce, président de la Fédération Française de Natation (FFN) s'engage à ce que les meilleurs nageurs soient présents aux JO de Rio 2016.

Yves Calvi_ 6 Minutes pour Trancher Yves Calvi iTunes RSS
>
Affaire Yannick Agnel : "Je ne manquerai pas de faire passer le message que souhaite faire passer Yannick Agnel", déclare le président de la FFN Crédit Image : JEAN-PIERRE MULLER / AFP | Crédit Média : Yves Calvi | Durée : | Date : La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi et Ana Boyrie

Yannick Agnel est depuis mercredi 31 mars au cœur d'un imbroglio. Le nageur français ne pourra pas défendre son titre aux 200 mètres nage libre lors des Jeux Olympiques de Rio. En effet, sa 3e place le prive d'une place parmi les plus grands, un classement qu'il conteste. Sur les réseaux sociaux, Yannick Agnel a publié une photo, déclarant qu'il a touché la plaque d'arrivée avant la personne classée deuxième. 

En regardant attentivement les images, il apparaît clair que Yannick Agnel arrive second, même le jeune Jordan Pothain le reconnaît. La grande question reste à savoir pourquoi la vidéo n'est pas utilisée afin de trancher le litige. Francis Luyce, président de la Fédération Française de Natation explique que "les moyens techniques en application à Montpellier ne permettent pas de déterminer le classement de cette manière, qui semblerait être contesté". 

Une situation délicate, une première pour la France

Une règle dont la Fédération Internationale est l'auteur. Elle ne l'interdit pas la vidéo, "à condition d'avoir les moyens techniques mis à disposition de l'enregistrement de l'épreuve", indique Francis Luyce. Les championnats d'Europe, du monde ou encore les Jeux olympiques ne se passent pas dans les mêmes conditions. "Un dispositif matériel très coûteux" est mis à disposition, "qui permet de revisualiser les épreuves", précise le président. Malheureusement en France, ce type de situation est une première, "les moyens techniques n'ont donc pas été appropriés". 

Le président refuse toute polémique

Francis Luyce refuse de rentrer dans la polémique "qui consisterait à imaginer que la Fédération Française de natation ait fait un mauvais choix". "La règle, c'est la règle !", martèle-t-il avant d'appeler à la sérénité. "Laissons du temps au temps", notamment à l'égard de la proposition relative à la qualification de cette équipe pour Rio de Janeiro faite par le directeur technique national, lors de la conférence de presse mercredi 6 avril à 16 heures.  

À lire aussi
La piscine la plus profonde du monde a été inaugurée en Pologne piscine
Pologne : inauguration de la piscine la plus profonde du monde

"Nous ne contestons pas le fait effectivement que Yannick Agnel pourrait être un élément essentiel du succès de la natation française à Rio, assure Francis Luyce. Croyez-moi, nous ferons tout pour faire en sorte que les meilleurs nageurs seront bien présents dans les meilleures épreuves". 

Une rencontre avec Yannick Agnel

Le nageur de 23 ans souhaite rencontrer Francis Luyce. Une entrevue dont se réjouit le président. "Je suis à sa disposition", déclare-t-il avant de complimenter le nageur. "J'aurais beaucoup de bonheur à le rencontrer car c'est quelqu'un pour lequel j'ai beaucoup de respect, beaucoup d'admiration", ajoute-t-il. 

Le président promet donc de se tenir au côté du jeune nageur, et ne manquera pas de "faire passer le message" que souhaite faire passer Yannick Agnel, afin qu'il soit dans "les meilleures conditions possibles et pourquoi pas, "être médaillable à Rio en 2016".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Natation Jeux Olympiques JO Rio 2016
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants