1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. 50.000 emplois aidés de plus en 2015
4 min de lecture

50.000 emplois aidés de plus en 2015

REPLAY - Découvrez les sujets qui seront abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".

Pôle emploi
Pôle emploi
Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
Les Auditeurs ont la Parole du 24/10/2014
29:31

Cagnotte historique de 190 millions d'euros à l'Euro Millions

Aucun joueur de l'Euro Millions n'a remporté mardi soir les près de 180 millions d'euros mis en jeu, mais ils pourront retenter leur chance ce soir, pour une cagnotte désormais plafonnée à 190 millions d'euros. 

Il s'agit de la 3ème plus grosse cagnotte depuis la création de la loterie européenne, après 190 millions en août 2012 et 185 millions en juillet 2011, deux cagnottes remportées au Royaume-Uni. 

Si un joueur unique trouve les sept bons numéros, il touchera 190 millions d'euros. Et si ce joueur est Français, il battra le record hexagonal détenu depuis le 13 novembre 2012 par un gagnant des Alpes Maritimes: 169 millions d'euros. 

Si plusieurs joueurs ont coché les sept bons numéros ils partageront ce gain. 

Contre une mise de 2,50 euros, chaque joueur ne dispose que d'une chance sur 116.531.800 de cocher sur deux grilles différentes les sept bons numéros. 


Cagnotte de 190 millions d'euros à l'Euro Millions : est-ce indécent ? La rédaction de RTL vous invite à voter et donner votre avis à la question du jour !

Sondage
Cagnotte de 190 millions d'euros à l'Euro Millions : est-ce indécent ?*
La rédaction vous recommande

Le gouvernement envisage la création de 50.000 emplois aidés supplémentaires

Les frondeurs ont obtenus gain de cause. Alors que la gronde ne cesse d'enfler depuis l'entrée de Manuel Valls à Matignon, l'aile gauche du Parti socialiste a obtenu un geste du gouvernement, en plein vote du budget 2015 par le Parlement. 


Le gouvernement va créer 50.000 emplois aidés - dont 15.000 emplois d'avenir - alors que les chiffres du chômage, dévoilés ce vendredi 24 octobre, seront mauvais, a prévenu le Premier ministre. Le coût total de cette mesure est estimé à 200 millions d'euros, a indiqué Bruno Le Roux, le patron des député PS.




Les emplois aidés sont-ils vraiment efficaces contre le chômage ? 

Invités du débat de RTL Midi à 13h10 : Hervé Chapron, ex-directeur général adjoint de Pôle Emploi et auteur de «Pôle Emploi, Autopsie d’un naufrage», Editions de l’Opportun et Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice socialiste de Paris, ancienne ministre, membre du bureau national du PS. 

La rédaction vous recommande

Le droit à une sédation en fin de vie, une demande largement partagée

Pouvoir bénéficier d'une sédation profonde en fin de vie est une demande "largement partagée" par les Français qui sont en  revanche divisés sur l'euthanasie et le suicide assisté, selon un rapport publié hier par le Comité consultatif national d'éthique (CCNE). 


Parmi les autres conclusions du rapport qui fait la synthèse du débat public qui a eu lieu depuis deux ans autour de la question de la fin de vie, un  meilleur respect des directives anticipées est également souhaité. 

Ces directives qui permettent au malade de faire connaitre à l'avance son opposition à tout acharnement thérapeutique ne sont actuellement pas contraignantes. 


"Elles doivent s'imposer aux médecins et aux soignants, sauf exception parce que la situation ne s'y prête pas", a estimé le président du CCNE, Jean-Claude Ameisen, lors de la présentation du rapport à la presse.
 

Pour M. Ameisen, l'autre grand défi reste l'accès aux soins palliatifs qui reste très insuffisant en France : moins de 20% des personnes en fin de vie peuvent en bénéficier, et ce pour une période maximum de trois semaines, alors qu'il faudrait également les "accompagner" et les "soulager" avant la phase terminale. 

La rédaction vous recommande

GDF Suez: la CGT dénonce une retraite chapeau "hors de l'entendement"

Le syndicat CGT de GDF Suez a demandé "des comptes" au groupe gazier sur les "modalités de retraite hors de l'entendement" de son président, Gérard Mestrallet. 


Réagissant à un article du Canard Enchaîné, il réclame dans un communiqué "des éclaircissements sur le montant des retraites chapeau", dites "surcomplémentaire" et payées par l'entreprise, provisionnées par l'entreprise dans ses comptes. 


"J'ai écrit aujourd'hui au DRH (directeur des ressources humaines) pour savoir si 21 millions d'euros ont vraiment été prévus pour M. Mestrallet", a précisé à l'AFP le coordinateur du premier syndicat, Yves Ledoux. 


Alors que "beaucoup de salariés" du groupe "vivent avec des salaires au niveau du Smic" et que GDF Suez a engagé "un plan de rigueur énorme de l'ordre de 4,5 milliards d'euros", "ils voient leur patron s'octroyer des modalités de retraite hors de l'entendement", écrit la CGT. 


En complément de la retraite légale, de base et complémentaire, les hauts dirigeants de quelques grandes entreprises françaises ont droit à une "retraite  chapeau" s'ils achèvent leur carrière dans l'entreprise. Son versement est étalé pendant toute la durée de la retraite du bénéficiaire. 

La rédaction vous recommande

Nous attendons vos commentaires et vos avis. A vous de jouer !

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/