2 min de lecture Économie

Salaires : les inégalités hommes-femmes persistent en France

REPLAY - ÉDITO - Les femmes gagnent en moyenne 15% de moins que les hommes dans les pays de l'OCDE, un écart qui peine à se réduire.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau
>
Christian Menanteau : les inégalités de salaires hommes-femmes persistent en France Crédit Image : AFP / MYCHELE DANIAU | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau et Loïc Farge

Rapports, mesures réglementaires, et parfois même comme en France des lois se sont multipliés ces vingt dernières années. Avec des résultats intéressants, mais pas décisifs : l'inégalité salariale entre les homme et les femmes a la vie dure. À poste équivalent, les femmes gagnent en moyenne 15% de moins que leurs collègues masculins. On pourrait penser que ces différences s'expliquent par le niveau d'éducation, d'expérience ou le type d'emploi occupé. Il n’en est rien : une vaste étude américaine démontre que ces éléments ne bouclent pas l'équation. Reste donc une seule explication robuste : une discrimination structurelle.

Pour la France, qui est en progrès sensible, le différentiel moyen reste autour de 10%. Il s'est sensiblement  réduit ces dernières années grâce à de fortes incitations réglementaires et législatives. Mais nous sommes encore à la traîne des pays scandinaves et de nos voisins belges ou luxembourgeois, où cet écart est inférieur à 5%.

Il y a un autre fossé dont on parle moins, c'est celui du taux d'activité. Le marché du travail est encore déséquilibré en défaveur des femmes. Au niveau mondial, leur taux de présence dans l'emploi est 30% inférieur à celui des hommes. Sur ce terrain la France a fortement rééquilibré le partage du travail. En 1975, la différence des taux d'activité hommes-femmes était chez nous de 31%, le taux mondial actuel. En 2017, cet écart n'est plus que de 8%.

À lire aussi
Le manque à gagner de la SNCF est important, après les 3 mois consécutifs de grève des cheminots grève SNCF
SNCF : la grève des cheminots a coûté 790 millions d'euros

Si l’amélioration de la situation des Françaises au travail est un objectif à portée de mains, on sait aussi que les derniers mètres seront les plus difficiles à franchir. Pour y parvenir, les conditions sont connues : accès aux filières éducatives notamment scientifiques, plus grande transparence dans les entreprise et une économie en meilleure santé et plus compétitive. Le titre du rapport de l'OCDE est explicite : "Atteindre l'égalité, un combat difficile".

Le plus

Les surprises fiscales pas forcément bonnes se multiplient : les propriétaires contraints à des travaux d'isolation, des taxes supplémentaires sur les biens dits "ostentatoires", et pour tous des fortes hausse des taxes sur l'intéressement et la participation, les PEA qui voient leurs prélèvements sociaux passer à 17,2%.

La note du jour

05/20 à Yahoo, qui reconnait (enfin) que ses 3 milliards de comptes ont bien été piratés. Un aveu tardif qui n'est pas rassurant.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Salaires Égalité hommes-femmes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790375328
Salaires : les inégalités hommes-femmes persistent en France
Salaires : les inégalités hommes-femmes persistent en France
REPLAY - ÉDITO - Les femmes gagnent en moyenne 15% de moins que les hommes dans les pays de l'OCDE, un écart qui peine à se réduire.
https://www.rtl.fr/actu/conso/salaires-les-inegalites-hommes-femmes-persistent-en-france-7790375328
2017-10-05 07:27:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/r3CmZsV4rvU6oTF2HfKA2g/330v220-2/online/image/2014/0828/7773979173_fiche-de-salaire-photo-d-illustration.jpg