2 min de lecture Commerce

Les commerces changent à vitesse grand V dans nos villes

ÉDITO - Au moment où le gouvernement lance son plan de revitalisation des centres-ville français, les boutiques et les commerces urbains sont en train de se transformer à grande vitesse.

François Lenglet Lenglet-Co Le service Économie
>
Les commerces changent à vitesse grand V dans nos villes Crédit Image : AFP / Archives, FRANCOIS GUILLOT | Crédit Média : François Lenglet | Durée : | Date : La page de l'émission
François Lenglet
François Lenglet et Loïc Farge

Une étude passionnante vient d'être publiée sur les commerces à Paris entre 2014 et 2017, réalisée par l'Atelier parisien d'urbanisme (Apur). Bien sûr Paris a des spécificités, à cause de sa taille, de son rôle de capitale, des nombreux touristes qui y séjournent.

Mais l'étude témoigne de tendances à l'œuvre qui touchent les devantures dans toutes nos métropoles et même plus largement, dans tout le pays. Parce que derrière la physionomie des commerces, il y a l'évolution des modes de vie et de la sociologie de ceux qui consomment dans les villes. "Dis-moi quelles boutiques tu fréquentes, je te dirai qui tu es".

Ce qui est surprenant d'ailleurs, c'est la rapidité des évolutions, de la transformation des fonds de commerce. Sur trois ans, un commerce sur six change d'activité. C'est considérable.

À lire aussi
Des savons (Illustration) polémique
Méfiez-vous des produits 100% naturels !

La réparation de vélos, un commerce en plein boom

La plus forte progression, c'est la vente et réparation de vélos, en hausse de 57%. Elle est suivie par les soins du corps (+9%), avec une mention particulière pour les ongleries (+30%), les salles de sport. On assiste, en revanche, à un effondrement des salons de bronzage. Le teint cuivré n'est plus à la mode.

En poupe également, les supermarchés et les supérettes, qui progressent sensiblement, et les commerces alimentaires spécialisés. Dans ce domaine, les champions de la croissance ce sont les magasins bio (+47% en trois ans), après déjà une envolée les années précédentes. Également très bien placés dans le hit-parade, les pâtissiers et les cavistes.

Les consommateurs font attention à leur forme. On voit que ce qui marche se concentre autour du corps : la beauté et l'alimentation. Et plus précisément sur la santé du corps, avec le bio et le sport. Ce sont un peu les marottes de ceux qu'on appelle les bobos, urbains à bon pouvoir d'achat, qui ont investi les centres-ville cossus où les prix de l'immobilier ont fort grimpé.

Ces secteurs moribonds

Ce qui ne marche pas ? L'habillement (-6%), la chaussure, les agences de voyages (-9%), les librairies et marchands de presse (-10%), les boutiques de photographie (-9%), l'électroménager (-13%). Bref tous les secteurs où le commerce en ligne est en train de se substituer au commerce physique. Autre secteurs à la peine, les vidéoclubs et les sex-shops, eux aussi concurrencés par Internet.

Autre forte chute : celle des garages de réparation automobile (-12%), causée bien sûr par le fait qu'un nombre croissant de citadin n'ont plus de voiture personnelle.

L'ultra-frais fera de la résistance

On a récemment appris que les bons vieux Monoprix allaient s'allier avec le géant du commerce en ligne Amazon. Les commerces alimentaires peuvent-ils être menacés à leur tour par Internet ? Sans doute sur les produits d'épicerie. Encore faudra-t-il que les sites entretiennent des bases en centre-ville, c'est-à-dire des magasins, pour effectuer des livraisons rapides. C'est probablement la raison de cet accord.

Mais pour le frais, l'ultra-frais et les commerces spécialisés comme les pâtisseries, le client désirera choisir lui-même ses produits encore longtemps, quitte à se déplacer. Et après tout, il y a aussi un plaisir à regarder les vitrines et les étals, que le e-commerce sera bien en peine de remplacer.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Commerce Distribution Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792805047
Les commerces changent à vitesse grand V dans nos villes
Les commerces changent à vitesse grand V dans nos villes
ÉDITO - Au moment où le gouvernement lance son plan de revitalisation des centres-ville français, les boutiques et les commerces urbains sont en train de se transformer à grande vitesse.
https://www.rtl.fr/actu/conso/les-commerces-changent-a-vitesse-grand-v-dans-nos-villes-7792805047
2018-03-28 09:39:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ejsONPD6cGMUyAdRqOTxbA/330v220-2/online/image/2018/0328/7792807178_dans-une-galerie-marchande-a-paris-en-2002.jpg