1 min de lecture Santé

Traitement du cancer du sein : la peur multiplierait les effets secondaires, selon une étude

La part psychologique jouerait un rôle plus important qu'on ne le croit dans le traitement du cancer du sein.

Un femme suit un traitement contre le cancer dans un hôpital de Lille, en février 2013 (photo d'illustration).
Un femme suit un traitement contre le cancer dans un hôpital de Lille, en février 2013 (photo d'illustration). Crédit : AFP / PHILIPPE HUGUEN
Clarisse Martin
Clarisse Martin
et AFP

Une étude menée par des chercheurs allemands en arrive à la conclusion que l'appréhension des effets secondaires de l'hormonothérapie, le traitement reçu après l'opération d'un cancer du sein, aurait pour conséquence de multiplier ces effets néfastes.

Douleurs articulaires, prise de poids, dépression... Les effets secondaires sont tels que de nombreuses femmes abandonnent le traitement. Une équipe de chercheurs allemands a publié le 23 août les résultats d'une étude dans la revue Annals of Oncology. Menée sur 111 femmes, cette étude met en évidence que les 29% de femmes traitées qui redoutaient les effets secondaires sont celles qui, par la suite, ont la moins bonne qualité de vie et qui ont le taux d'adhésion au traitement le plus faible, deux ans après.

"Nos résultats montrent que les anticipations constituent un facteur cliniquement pertinent qui influence le résultat à long terme de l'hormonothérapie", a souligné la professeure Yvonne Nestoriuc, une spécialiste en médecine psychosomatique et en psychothérapie, qui a dirigé l'étude. L'hormonothérapie est un traitement qui peut compléter ou se substituer à la chimiothérapie. Il a pour but de limiter le risque de récidive, en empêchant les cellules tumorales de recevoir les hormones qui aident leur développement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Médecine Cancer du sein
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants