1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : une pédiatre témoigne après avoir reçu des menaces
1 min de lecture

Coronavirus : une pédiatre témoigne après avoir reçu des menaces

Sophie est pédiatre dans un cabinet. Elle et ses collègues ont reçu des menaces du syndic parce qu'ils continuent d'exercer en pleine épidémie de Covid-19.

Coronavirus : une pédiatre témoigne après avoir reçu des menaces.
Coronavirus : une pédiatre témoigne après avoir reçu des menaces.
Crédit : DIDIER PALLAGES / AFP
Coronavirus : une pédiatre témoigne après avoir reçu des menaces
00:04:38
Camille Descroix

Sophie, pédiatre dans un cabinet, a reçu des menaces de la part du syndic de son immeuble. En continuant son activité, elle est accusée de favoriser la propagation du virus.

"Vendredi, on a vu surgir la responsable du syndic qui nous a menacé de porter plainte si jamais il y avait un cas de Covid-19 dans l'immeuble. Elle nous a dit qu'on était dans l'illégalité la plus complète du fait de ne pas avoir de deuxième entrée réservée aux patients", explique-t-elle.

Elle et ses collègues prennent pourtant des précautions au quotidien. "Pensant bien faire, on avait laissé toutes les portes ouvertes, pour que personne ne manipule les digicodes et les poignées. Ça fait trois semaines qu'on prend des mesures draconiennes au cabinet, en termes de protection des patients et de nous-mêmes. On désinfecte même nos stylos", poursuit-elle.

"On ne reçoit que les nourrissons en cabinet. On a pu mettre en place la télé-consultation et on ne reçoit finalement que très peu de patients. Cette menace de porter plainte, on l'a vécu comme une agression. On nous a même proposé de consulter à l'air libre", s'est-elle offusquée.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire