1. Accueil
  2. Actu
  3. Ados candidats au djihad : "La radicalisation est probablement due à internet", dit un ex-juge
2 min de lecture

Ados candidats au djihad : "La radicalisation est probablement due à internet", dit un ex-juge

INVITÉ RTL - Les deux adolescents partis en Syrie faire le jihad ont été récupérés en Turquie. Selon Jean-Louis Bruguière, ancien juge anti-terroriste, internet est un facteur non négligeable dans leur processus de radicalisation.

Les membres d'un groupe djihadiste, en Syrie, près d'Alep, le 19 juillet 2012.
Les membres d'un groupe djihadiste, en Syrie, près d'Alep, le 19 juillet 2012.
Crédit : AFP
micros
La rédaction numérique de RTL

Les deux adolescents toulousains partis faire le jihad en Syrie ont été récupérés lundi 27 janvier. Âgés de 15 et 16 ans, ces deux élèves de seconde étaient partis le 6 janvier dernier dans le but de rejoindre le jihad syrien. Après leur départ, le ministre de Manuel Valls indiquait que les deux toulousains étaient sans doute en Turquie afin de transiter pour rejoindre la Syrie

La Turquie, un allié

C'est justement grâce aux autorités turques que les deux lycéens ont pu être rapatriés vers la France. Selon Jean-Louis Bruguière, ancien juge anti-terroriste, la Turquie est "consciente" des actions à entreprendre afin de lutter contre "ces flux qui passent sur son sol".

"Ils soutiennent l'armée syrienne libre et la tranche islamiste mais pas jihadiste
. Mais d'un autre côté, ils restent vigilants car cela pose un problème au niveau de la sécurité nationale".  

Un fort processus de radicalisation

L'ancien juge anti-terroriste avoue que ce phénomène "n'est pas nouveau", par contre "son échelle et sa nature ont changé". "En Syrie, nous sommes dans un pays en guerre avec un nombre considérable de personnes qui combattent avec des armes lourdes ainsi que des mouvements islamistes qui se multiplient. Sans oublier le Hezbollah est aussi aux cotés de Bachar al-Assad", ajoute-t-il.
 
Le processus de radicalisation prend aussi de l'ampleur. L'ancien juge anti-terrorisme explique que ce phénomène "est probablement dû à internet. Il y a des sergents recruteurs charismatiques qui ont déjà eu une expérience sur place et qui ont une forte attractivité" qui exercent une pression sur ces jeunes.

Toulouse était une zone importante de recrutement du djihad

Jean-Louis bruguière, ancien juge anti-terroriste

Ces deux adolescents qui ont voulu se rendre en Syrie pour combattre aux côtés des jihadistes viennent de Toulouse. Cela fait écho à l'affaire Merah. "J'ai toujours dit depuis longtemps que Toulouse était une zone importante de recrutement du jihad. Il n'y a pas de raisons particulières. C'est une grande agglomération composée de cellule activistes qui jouaient ce rôle", raconte Jean-Louis Bruguière.

À écouter

Jean-Louis Bruguière : "Internet joue un rôle important dans le recrutement des filières djihadistes"
00:05:06
La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.