3 min de lecture Jean-Claude Gaudin

Le Vélodrome : un enjeu stratégique pour l'OM et la ville de Marseille

DÉCRYPTAGE - Le stade Vélodrome est devenu un enjeu des prochaines élections municipales à Marseille, et son sort impactera directement celui de l'OM.

Le Stade Vélodrome
Le Stade Vélodrome Crédit : BORIS HORVAT / AFP
102907340309617434926
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Tout a commencé lorsque le candidat PS à la mairie de Marseille, Patrick Mennucci, a déclaré vouloir vendre le stade Vélodrome, l'enceinte légendaire de l'OM, afin d'en retirer une forte somme et de ne plus faire peser le coût sur les comptes d'une ville surendettée. Une déclaration presque sacrilège de la part de M. Mennucci, tant le Vélodrome fait partie de ce qui fait Marseille, mais c'est une idée qui ne serait pas contraire à ce qui se fait en Europe.

Ainsi, si la mesure de Patrick Mennucci venait à être appliquée, ce serait un virage décisif pour le club actuellement exclu du gratin européen par la puissance financière des grands d'Europe, dont le PSG et Monaco, les puissances émergentes. Comme pour d'autres clubs européens, un stade appartenant au propriétaire de l'OM pourrait tout changer.

Une idée pas si farfelue

L'idée qu'a eu Patrick Mennucci, le candidat PS à la mairie de Marseille, pour à la fois désendetter sa ville et offrir un nouveau moyen de développement au club phocéen, ne semble pas être une promesse en l'air. "Si je suis élu, je ferai voter une délibération permettant l'autorisation de la vente", a déclaré M. Mennucci pendant sa campagne. Un pavé dans la mare, pourtant soutenu par l'ancien président du club et candidat sans étiquette à la mairie, Pape Diouf

À lire aussi
Jean-Claude Gaudin le 7 avril 2015 au Sénat. Olympique de Marseille
Olympique de Marseille : "Frank McCourt semble avoir les reins assez solides", affirme Jean-Claude Gaudin

Le député de la 4e circonscription a un projet précis. "Il ne peut y avoir qu'un seul acheteur : l'OM", explique-t-il. Car "placer un actif comme le stade dans un processus de cession pourrait alors lui permettre de faire monter le niveau des investisseurs", selon Patrick Mennucci. En effet, si le club devient propriétaire d'un stade comme le nouveau Vélodrome, sa valeur serait boostée et pourrait attirer de gros investisseurs en cas de revente du club.

Surtout, si le groupe Louis-Dreyfus, auquel appartient l'OM, était intéressé par le rachat du Vélodrome, cela pourrait ouvrir de nouveaux horizons au club en terme de revenus que la situation actuelle rend impossible. A l'été 2014, le stade Vélodrome sera enfin livré après 3 ans de rénovation en vue de l'Euro 2016 organisé par la France. Une enceinte de 65.000 places qui en fera le plus grand stade "occupé" de France, le stade de France n'ayant pas de club résident.

Une aubaine pour l'OM et la ville ?

Tout cela devrait théoriquement être une bonne nouvelle pour l'OM, qui pourrait bénéficier de ce bijou pour engranger plus de recettes billetterie et louer plus de loges. Mais serait-ce vraiment la panacée ? Pas forcément. Car dans l'état actuel des choses, le stade coûterait cher. En effet, lors des négociations du printemps 2013, la municipalité avait avancé un loyer de 8 millions d'euros par an que devra débourser l'OM, une somme que le président Vincent Labrune estime trop importante, lui qui voudrait un loyer modulable selon les résultats sportifs du club.

Si en fin de compte, Jean-Claude Gaudin a promis aux supporters que la somme était négociable, sa marge de manœuvre est réduite. En effet, dans le cadre du "PPP" (partenariat public-privé) la mairie de Marseille devra payer 12 millions d'euros par an à Arema, le promoteur du stade... pendant 32 ans. Un lourd tribut, même pour un monument "qui appartient aux Marseillais, comme la Bonne-Mère", comme l'a rappelé le maire sortant. A terme, ce seront donc 384 millions que déboursera une municipalité dont la dette pèse déjà 2103 euros par habitant, soit 2 fois plus que les plus grandes villes de France.

Si le stade devient propriété du club, la ville allégerait cette charge sur son budget et le club pourrait jouir complétement du nouveau Vélodrome, en y organisant des séminaires, des concerts et autres manifestations lucratives qui font le bonheur des grand clubseuropéens, dont ne fait plus partie l'Olympique de Marseille. Mais tout cela reste un débat abstrait, d'autant que Patrick Mennucci est toujours donné perdant lors du dernier sondage BVA pour RTL. Néanmoins il y a débat.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean-Claude Gaudin Ligue 1 Olympique de Marseille
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7770604031
Le Vélodrome : un enjeu stratégique pour l'OM et la ville de Marseille
Le Vélodrome : un enjeu stratégique pour l'OM et la ville de Marseille
DÉCRYPTAGE - Le stade Vélodrome est devenu un enjeu des prochaines élections municipales à Marseille, et son sort impactera directement celui de l'OM.
http://www.rtl.fr/sport/marseille-le-velodrome-est-un-enjeu-de-developpement-pour-l-om-7770604031
2014-03-20 12:54:00
http://media.rtl.fr/cache/-vZSN7HujEdv7G-cMvPxGQ/330v220-2/online/image/2014/0320/7770606435_le-stade-velodrome.jpg