3 min de lecture Équipe de France de football

Coupe du Monde 2018 : les 3 interrogations qui demeurent après la préparation des Bleus

ÉCLAIRAGE - Les trois matches de préparation n'ont pas levé tous les doutes quant à la capacité des Bleus à aller chercher cette Coupe du Monde. Surtout que certains "remplaçants" ont fait parler d'eux.

Tolisso, Kanté et Pogba avec les Bleus le 9 juin 2018
Tolisso, Kanté et Pogba avec les Bleus le 9 juin 2018 Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
ClaireGaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Trois matches de préparation peuvent-ils rebattre les cartes dans la tête d'un sélectionneur ? Rien n'est moins sûr. Si l'on en croit l'ultime match des Bleus, Didier Deschamps tient, dans un coin de sa tête, son équipe-type alors que la Coupe du Monde en Russie démarre vendredi 15 juin.

Une composition sans grande surprise avec les titularisations de Lloris, Sidibé, Mendy, Matuidi, Pogba ou encore Giroud. Au grand dam de certains supporters, qui n'hésitent pas, sur les réseaux sociaux, à enfiler leur costume de sélectionneur.

Malgré ces choix assumés de la part du champion du monde 98, certaines interrogations demeurent. Défensivement ou offensivement, les doutes persistent après le triste match nul de l'équipe de France face aux États-Unis samedi 9 juin (1-1). Avant le premier match des Bleus en Russie, samedi 16 juin face à l'Australie, il est l'heure de faire le bilan. D'un point de vue composition, mais aussi tactique

1. Quels latéraux ?

Hugo Lloris, Raphaël Varane et Samuel Umtiti. Ce trio devrait logiquement être la pierre angulaire défensive des Bleus. Reste à savoir, quels seront les latéraux. Si Benjamin Mendy et Djibril Sidibé tiennent la corde, Lucas Hernandez et Benjamin Pavard ont prouvé qu'ils étaient plus que de simples recours. À tels points que certains aimeraient les voir aligner d'entrée lors de la Coupe du Monde.

À lire aussi
Sylvain Charley, Eric Silvestro et Bertrand Latour sport
Le Club RTL Mondial 2018 du 24 juin 2018

En grande forme actuellement, le joueur de l'Atlético de Madrid et de Stuttgart apparaissent tous deux plus précis et juste dans le jeu. Tranchants offensivement, à l'image de la passe décisive de Pavard contre les États-Unis ou du penalty obtenu par Hernandez face à l'Italie, ils amènent aussi une certaine sérénité défensive. Suffisant pour bouleverser la hiérarchie ? Les deux "gamins" sont clairement prêts. 

2. Quels milieux ?

Autre sujet de discorde : le milieu de terrain. Si N'Golo Kanté fait l'unanimité au poste de sentinelle, juste devant la défense française, ce n'est pas le cas de Blaise Matuidi et Paul Pogba.

À l'inverse, Corentin Tolisso, titularisé face à la République d'Irlande et l'Italie, a de nouveau séduit sous le maillot frappé du coq. L'ancien joueur de l'Olympique Lyonnais, qui a parfaitement réussi son adaptation au Bayern Munich cette saison, fascine aussi bien à la récupération, à la conservation et à la relance. Un joueur complet. Plus sûr offensivement que Blaise Matuidi, plus sûr défensivement que Paul Pogba. Le juste milieu parfait ?

3. Quel système ?

Enfin, reste à savoir dans quel système les Bleus évolueront davantage. Le 4-3-3 et le 4-4-2 ont été testés par Didier Deschamps lors de ces matches de préparation. Un détail pour certains qui pourrait malgré tout avoir des conséquences importantes quant au "onze" de départ. 

Olivier Giroud doit-il être titulaire ? Antoine Griezmann est-il aussi bon au soutien des deux attaquants ? Kylian Mbappé doit-il jouer sur un côté ou dans l'axe ? Ousmane Dembelé doit-il être titulaire sur un côté ? Autant de questions qui se posent sur le plan offensif après ces trois matches.

Nabil Fekir pourrait également poser quelques problèmes au sélectionneur. Si sa présence dans la liste de 23 était loin d'être assurée, elle apparaît évidente au terme de cette préparation. Un match abouti face à la République d'Irlande et une entrée très convaincante face aux États-Unis ont fait du capitaine lyonnais une véritable alternative dans l'animation tricolore. Alors, joker de luxe ou titulaire en puissance ?

Les schémas possibles

Un système en 4-3-3 avec Kanté-Matuidi-Pogba au milieu Crédits : Capture d'écran / demivolée.com | Date : 11/06/2018
4 >
Un système en 4-3-3 avec Kanté-Matuidi-Pogba au milieu Crédits : Capture d'écran / demivolée.com | Date : 11/06/2018
Un système en 4-4-2 avec Griezmann à l'animation du jeu Crédits : Capture d'écran / demivolée.com | Date : 11/06/2018
Un système en 4-4-2 avec Fekir mais sans Giroud Crédits : Capture d'écran / demivolée.com | Date : 11/06/2018
Un système en 4-2-3-1 avec Fekir, Dembélé et Mbappé Crédits : Capture d'écran / demivolée.com | Date : 11/06/2018
1/1
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Équipe de France de football Coupe du Monde Didier Deschamps
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793707070
Coupe du Monde 2018 : les 3 interrogations qui demeurent après la préparation des Bleus
Coupe du Monde 2018 : les 3 interrogations qui demeurent après la préparation des Bleus
ÉCLAIRAGE - Les trois matches de préparation n'ont pas levé tous les doutes quant à la capacité des Bleus à aller chercher cette Coupe du Monde. Surtout que certains "remplaçants" ont fait parler d'eux.
http://www.rtl.fr/sport/football/coupe-du-monde-2018-deschamps-pavard-tolisso-pogba-fekir-3-interrogations-7793707070
2018-06-12 09:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/q6GCj_SZxzwnqTguL5Q51g/330v220-2/online/image/2018/0612/7793722902_tolisso-kante-et-pogba-avec-les-bleus-le-9-juin-2018.jpg