2 min de lecture Entreprises

Chloé Bonnet, co-fondatrice de sa start-up, vous encourage à vous lancer

A GIRL WE TRUST (6/9) - Elle a lancé sa propre boîte en ne trouvant pas sa place dans les entreprises françaises. "Girls" a rencontré Chloé Bonnet de Five by Five à la Journée de la femme digitale.

Chloé Bonnet, co-fondatrice de Five to Five, à la Journée de la femme digitales, jeudi 9 mars
Chloé Bonnet, co-fondatrice de Five to Five, à la Journée de la femme digitales, jeudi 9 mars Crédit : Cécile de Sèze / RTL.fr
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

C'est la différence entre les entreprises américaines et françaises qui l'a d'abord poussée à monter sa propre boîte. Chloé Bonnet est co-fondatrice de Five by Five, une start-up d'accompagnements en innovation et conseils. Elle s'est lancée avec Kat Borlongan il y a 4 ans. À son retour de New York, alors âgée de 23 ans, Chloé n'a pas réussi à trouver une boîte "comme [elle] voulait". 

"Il n'y avait que des vieux hommes blancs. J'avais du mal à me reconnaître, confie-t-elle à Girls, lors de la Journée de la femme digitale à Paris, jeudi 9 mars. Je savais que c'était compliqué en France d'être une femme en entreprise par rapport aux États-Unis". Alors, si elle n'avait jamais "voulu monter [sa] propre boîte", l'idée s'est imposée d'elle-même. Et quand dans certaines réunions elle s'est parfois sentie "assez seule", son engouement vers le chemin de l'entrepreneuriat ne l'a pas lâchée pour autant. 

Être bien entourée et avoir la bonne idée

Pour y arriver, elle insiste sur l'importance d'être bien entourée. "Quand il y a un conjoint, c'est la clef et certainement pas un frein", détaille-t-elle. En revanche, en dehors des obstacles extérieurs, les femmes peuvent se heurter à des blocages internes, comme celui d'avoir peur de se rater. "C'est un syndrome très féminin, celui d'avoir eu des bonnes notes, d'avoir été une bonne élève, et maintenant il faut s'habituer à faire des conneries. Il faut être prête à se foirer de temps en temps".

À lire aussi
Chloé Bonnet, co-fondatrice de Five to Five, à la Journée de la femme digitales, jeudi 9 mars entreprises
Chloé Bonnet, co-fondatrice de sa start-up, vous encourage à vous lancer

Il faut être prête à se foirer de temps en temps

Chloé Bonnet, co-fondatrice de Five by Five
Partager la citation

Dans tous les cas, Chloé sera la dernière à vous décourager de vous lancer dans une telle aventure. L'opportunité, elle a pu la saisir grâce à une rupture conventionnelle de contrat et au chômage. Un revenu de base qui lui a donc permis de vivre tout en commençant à construire son projet. 

Chloé Bonnet a du succès et est donc légitime pour livrer quelques conseils à celles qui voudraient suivre le même chemin : "Si elles ont un bon problème à résoudre, que ça leur tient à cœur, qu'elles le fassent ! C'est une opportunité et même si pour les femmes il y a des obstacles, il ne faut pas abandonner. La bonne formule c'est : la bonne équipe et la bonne idée". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Entreprises Portrait Interview
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787697710
Chloé Bonnet, co-fondatrice de sa start-up, vous encourage à vous lancer
Chloé Bonnet, co-fondatrice de sa start-up, vous encourage à vous lancer
A GIRL WE TRUST (6/9) - Elle a lancé sa propre boîte en ne trouvant pas sa place dans les entreprises françaises. "Girls" a rencontré Chloé Bonnet de Five by Five à la Journée de la femme digitale.
http://www.rtl.fr/girls/identites/chloe-bonnet-co-fondatrice-de-sa-start-up-vous-encourage-a-vous-lancer-7787697710
2017-03-21 07:10:00
http://media.rtl.fr/cache/hRfROu1Dn9mjIrWX1A8PMA/330v220-2/online/image/2017/0316/7787697822_chloe-bonnet-co-fondatrice-de-five-to-five-a-la-journee-de-la-femme-digitales-jeudi-9-mars.jpg