6 min de lecture Musique

George Michael, David Bowie... : 2016 a vu disparaître des icônes de la musique

En 2016, David Bowie, Prince, Leonard Cohen puis George Michael nous ont quittés. Retour sur leur disparition, qui a été dans la lignée de leurs carrières respectives.

Prince, Leonard Cohen, David Bowie ou encore George Michael ont disparu en 2016
Prince, Leonard Cohen, David Bowie ou encore George Michael ont disparu en 2016 Crédit : RTL
MorganeGiuliani
Morgane Giuliani
Journaliste RTL

Sur bien des plans, 2016 aura été une année sombre. Les mélomanes n'ont pas été épargnés. Plusieurs légendes de la musique nous ont quittés, notamment dans le domaine du rock, alors que nous avions déjà perdu Lemmy Kilmister, leader de Motörhead, le 28 décembre 2015. Tout a commencé avec la mort de David Bowie, le 10 janvier. À 69 ans, Ziggy Stardust s'est éteint des suites d'un cancer, dont il n'a jamais parlé dans les médias. Contrairement à Leonard Cohen, mort le 7 novembre, qui n'avait aucun problème à plaisanter sur son état de santé.

Mais même dans la perte, il y a eu de la beauté. David Bowie et Leonard Cohen, conscients de l'imminence de leur disparition, avaient préparé des albums-testaments, Blackstar pour le premier et You Want It Darker pour le second, comme un dernier cadeau à leurs fans. George Michael était quant à lui en train de plancher sur un nouveau disque quand la mort l'a emporté, le 25 décembre, sans que l'on sache encore pourquoi. 


La mort de Prince était tout aussi inattendue. Survenue le 21 avril à cause d'une overdose d'opiacé, la rock star s'en est allée sans prévenir, et était sur scène encore une semaine auparavant. Retour sur les derniers instants de 3 des plus grosses rock stars de notre temps.

À lire aussi
Studio RTL musique
La playlist RTL au 23 février 2018

Davie Bowie, la rock star éternelle

David Bowie aura sans doute été la plus stakhanoviste des rockstars de notre temps. Depuis son plus jeune âge, le Britannique n'a jamais cessé de créer, composer de la musique, s'inventer des alias extravagants à travers lesquels étendre son univers à l'infini. Rock, pop, disco, jazz, il a épousé de nombreux styles de musique avec le génie qu'on lui connaissait. 


Perfectionniste, David Bowie aura tout prévu jusqu'au bout. Même sa mort. Avec Blackstar, sorti le 8 janvier, il signe un album sombre, profondément intimiste et spirituel, celui d'un homme qui se prépare au grand voyage. Dans le titre Lazarus, il raconte sa jeunesse, et chante : "I've got scars that can't be seen/I've got drama that can't be stolen/Everybody knows me now" ("J'ai des cicatrices qui ne peuvent être vues/J'ai des drames qui ne peuvent être volés/Tout le monde me connaît à présent"). Dans le clip, il s'affiche en malade aux yeux bandés, dont les souvenirs sortent d'une armoire. Sa prestation est bluffante.

>
David Bowie - Lazarus

Le jour-même de sa mort, son producteur, Tony Visconti, confirme sur Facebook que David Bowie se savait mourant, et que cela a influencé son processus créatif : "Sa mort n'était pas différente de sa vie - une oeuvre d'art. Il a fait Blackstar pour nous, c'était son cadeau de départ. Je savais depuis un an qu'il en serait ainsi."

David Bowie a fait 'Blackstar' pour nous, c'était son cadeau de départ.

Tony Visconti, son producteur
Partager la citation

David Bowie a tout fait pour sortir Blackstar avant sa mort, et comme si la vie lui donnait raison, il est décédé à peine 2 jours après sa sortie. David Bowie a inventé l'album-testament, et une pléïade de persona qui lui survivront. Novateur jusqu'au bout. Il est bel et bien devenu une étoile noire, qui pourrait bien nous atteindre encore le coeur. Toujours selon Tony Visconti, le chanteur aurait "planifié d'autres sorties musicales".

Leonard Cohen, l'importance des mots

En fin d'année, c'est un autre poète qui nous a quittés : Leonard Cohen, le 7 novembre 2016, moins d'un mois après la sortie du disque You Want It Darker. Le chanteur à la voix envoûtante convoque une chorale et un orgue sur la crépusculaire chanson éponyme. "I'm ready my Lord" ("Je suis prêt, mon Seigneur"), annonce celui qui s'était retiré pendant 5 ans pour devenir moine bouddhiste, durant les années 90.

>
Leonard Cohen - "You Want It Darker" (Audio)

L'album, éponyme, est parcouru de références bibliques. Comme le titre Leaving the Table, pouvant rappeler le dernier repas de Jésus. Après tout, Leonard Cohen a signé l'un de ses plus gros tubes avec le morceau Hallelujah, maintes fois repris depuis sa sortie en 1984. "Je ne me suis jamais considéré comme une personne religieuse... Je n'ai pas de stratégie spirituelle, je gambade occasionnellement comme beaucoup dans ces différents royaumes", a-t-il assuré lors de sa dernière conférence de presse


La perte de Leonard Cohen a été d'autant plus émouvante que le crooner romantique, tout comme David Bowie, se savait proche de la mort. Mais contrairement à Ziggy Stardust, il ne s'en est pas caché. Pour parler de son nouveau disque, il avait ainsi fait venir la presse du monde entier à Beverly Hills, pas si loin de sa maison familiale de Los Angeles, où il a enregistré son dernier disque.

J'ai l'intention de vivre éternellement

Leonard Cohen
Partager la citation

Durant cette ultime conférence de presse, Leonard Cohen a tenu des propos désarmants de simplicité et d'humour sur un sujet auquel nous sommes tous confrontés un jour. "J'ai récemment dit que j'étais prêt à mourir... je crois que j'ai exagéré. En fait, j'ai l'intention de vivre éternellement !" Sa musique s'en chargera pour lui.

Prince, sulfureux jusqu'au bout

On peut en dire tout autant pour Prince. Le roi du funk est brusquement décédé le 21 avril 2016, chez lui, à Minneapolis, à cause d'une overdose d'opiacé, un dérivé de l'opium qui peut rendre accro. Il n'avait que 57 ans. Même dans sa mort, Prince aura été excessif. 

Performeur infatigable, la rock star était accro à la scène. Quand il n'était pas en tournée, le multi-instrumentiste donnait des concerts au sein-même de sa demeure, réservés à ses fans les plus initiés. Un peu plus d'une semaine avant son décès, il a assuré deux shows à Atlanta.

Le 15 avril, Prince est hospitalisé à cause d'une sévère grippe, qui l'oblige à annuler sa performance lors d'une soirée. Les rumeurs enflent sur son état de santé. Il grimpe quand même sur scène aux alentours de minuit, pour présenter sa nouvelle guitare et s'adresser à la foule : "Attendez encore quelques jours avant de gaspiller vos prières pour moi". Sait-il alors qu'il s'agit de sa dernière apparition publique ? 

L'interprète de Purple Rain s'est fait connaître - en plus de ses talents incontestables de musicien et chanteur - en faisant éclater à son tour les limites de genre. Prince avait ce don d'exacerber la sensualité à coup de regards revolver, soulignés d'un trait d'eye-liner. Son immense demeure de Minneapolis, qui lui servait aussi de studio d'enregistrement, va devenir un musée à sa gloire. 

George Michael, le mystérieux

Voilà une autre disparition à laquelle on ne s'attendait pas. Celle de George Michaelsurvenue le 25 décembre, dans son domicile de l'Ouest londonien. Entouré par sa famille, il serait mort à la suite d'une crise cardiaque, selon son manager, mais une autopsie doit encore être pratiquée pour connaître les causes exactes de son décès.

La popstar britannique, à l'image de Prince, a mené une carrière sulfureuse. Figure du duo Wham!, George Michael incarne la quintessence de la pop des années 80 : savoureusement kitsch, libre et aguicheuse. Après être arrêté pour attentat à la pudeur dans des toilettes publiques en 1998, le chanteur fait son coming-out. Ses chansons n'en deviennent que plus débridées et avec un imaginaire homo-érotique assumé, comme Outsideoù il vante les mérites du sexe pratiqué en extérieur.

>
George Michael - "Outside"

George Michael est aussi un artiste engagé, notamment dans la lutte contre le VIH. Il s'affiche avec le petit ruban rouge qui la symbolise, en parle ouvertement dans les médias. Mais il aime aussi brouiller les pistes sur sa vie sexuelle auprès des médias. Ayant grandi dans une famille grecque conservatrice, il ne voulait pas causer de soucis à sa mère. Avec son album Patience (2002), George Michael se fait politique en s'attaquant à Tony Blair, alors Premier ministre britannique, qu'il accuse d'être à la botte de George W. Bush. 


Après de nombreuses frasques liées à la drogue, la star s'était assagie. George Michael préparait un album avec le producteur Naughty Boy, qui pourrait donc sortir en 2017, et dont on sait peu de choses. "C'est la personne la plus mystérieuse avec laquelle j'ai travaillé, donc j'ai vraiment hâte", a dit son collaborateur mi-décembre. Le chanteur devait aussi se lancer dans une tournée mondiale.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique David Bowie Prince
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786296153
George Michael, David Bowie... : 2016 a vu disparaître des icônes de la musique
George Michael, David Bowie... : 2016 a vu disparaître des icônes de la musique
En 2016, David Bowie, Prince, Leonard Cohen puis George Michael nous ont quittés. Retour sur leur disparition, qui a été dans la lignée de leurs carrières respectives.
http://www.rtl.fr/culture/musique/george-michael-david-bowie-prince-leonard-cohen-2016-a-vu-disparaitre-des-icones-de-la-musique-7786296153
2016-12-26 19:41:10
http://media.rtl.fr/cache/MObj-ZuiQ18VadyFiAS-oA/330v220-2/online/image/2016/1226/7786455768_montage-pour-morgane.jpg