5 min de lecture Musique

Mort de George Michael : le rapport compliqué à l'homosexualité d'une icône gay

L'illustre chanteur, décédé le 25 décembre 2016, a dû composer avec son attirance pour les hommes, à une époque où le grand public était beaucoup moins clément envers la communauté LGBT.

George Michael, sur la scène du LG Arena à Birmingham, le 16 septembre 2012
George Michael, sur la scène du LG Arena à Birmingham, le 16 septembre 2012 Crédit : Ryan Phillips/AP/SIPA
benjamin pierret
Benjamin Pierret

"C'est avec grande tristesse que nous confirmons que notre fils, frère et ami George est mort en paix à son domicile à Noël". C'est avec ces mots que l'agent de George Michael annoncé le décès de la star planétaire à l'âge de 53 ans, vraisemblablement causé par une crise cardiaque. En 30 ans de carrière, dont les premières années avec le duo Wham! dans les années 80, le chanteur britannique s'est illustré par des tubes inoubliablesdes looks inimitables... et une vie privée qui a fait scandale

George Michael n'a assumé publiquement son homosexualité qu'en 1998. Un coming-out précipité par une arrestation pour attentat à la pudeur dans un lieu de rencontres gay. De cette révélation libératrice, qui lui conférera la double-casquette d'icône pop et d'icône gay, il gardera malgré tout un souvenir mitigé.

1998, l'année où tout a changé

George Michael, de son vrai nom Georgios Kyriacos Panayiotou, a 34 ans lorsque son image bascule. En avril 1998, l'interprète de Careless Whisper est arrêté par un policier en civil dans les toilettes publiques du parc Will Rogers, à Beverly Hills. Un lieu de rencontres gay que la police a dans le viseur. L’incident est détaillé par un officier de police lors d'une conférence de presse, rapportée par The Independent : l'agent de service "est allé dans les toilettes et a observé Michael s'adonner à un acte obscène. Il était seul. L'officier a observé la scène et a arrêté Michael. (...) Il savait qu'il était observé." 

À lire aussi
Le deuxième album de Louane s'est déjà écoulé à près de 300.000 exemplaires Louane
Louane sur RTL : "C'est grâce à mon public que je suis là"

Je n'ai aucun problème avec le fait que les gens sachent que je suis en couple avec un homme

George Michael
Partager la citation

Ce piège met au jour un pan de la personnalité de George Michael qu'il avait soigneusement cachée jusqu'alors. Quelques jours après l'arrestation, le chanteur fait officiellement son coming-out lors d'une interview pour CNN : "Je veux dire que je n'ai aucun problème avec le fait que les gens sachent que je suis en couple avec un homme. Je n'ai pas été en couple avec une femme depuis presque 10 ans." Lorsqu'on lui demande pourquoi ils se sent contraint à faire son coming-out, il évoque sans détour son arrestation : "Parce que je l'ai déjà fait, non ? Je l'ai fait malgré moi." 

Cet incident, il le mettra en musique en octobre 1998 avec la chanson Outside, dans laquelle il évoque les joies du sexe en plein air. Le clip, satirique, montre des couples arrêtés dans les mêmes circonstances que lui, le tout sur fond d'atmosphère homo-érotique matérialisée par un baiser homosexuel entre policiers. George Michael, l'icône gay, est née

>
George Michael - "Outside"

Le secret d'une vie

Le passé amoureux de George Michael n'est cependant pas totalement exempt de présences féminines, parmi lesquelles l'actrice Brooke Shields, qu'il a fréquentée dans les années 80. Une brève période que la comédienne a relatée dans son autobiographie. À l'époque, elle souhaite préserver sa virginité jusqu'au mariage, et interprète la patience de son compagnon comme une preuve d'affection : "Personne n'avait jamais accepté d'aller si lentement. Ça ne pouvait qu'être de l'amour."

"À cette époque, à part Elton John, aucun artiste n’as­su­mait son homo­sexua­lité, pas même Fred­die Mercury, a expliqué Sylvain Zimmermann, responsable culture de la rédaction numérique de RTL, à Gala, en avril 2015. "L’ani­ma­trice Ellen DeGe­neres n’a fait son coming-out que bien plus tard. Tout comme Ricky Martin. Mais si George ne l’a pas révé­lée, c’est surtout par rapport à sa mère." Lesley Angold Panayiotou, la mère du chanteur, est décédée un an avant son arrestation et la révélation publique qui en a découlé. Mais elle a connu l'orientation sexuelle de son fils avant le reste du monde. 

Un coming-out dans une lettre

"Dans les années où le VIH faisait des ravages, n'importe quel parent d'une personne ouvertement gay était terrifié. Je connaissais assez ma mère pour savoir qu'elle passerait chacune de ses journées à prier que je ne contracte pas le virus. Elle se serait inquiétée à ce point-là", a expliqué le chanteur dans une interview à la BBC en 2014, rapportée par People. Une maladie à laquelle le chanteur a malgré tout dû faire face de manière très directe : le Brésilien Anselmo Feleppa, l'un des grands amours de sa vie, était séropositif et est mort d'une hémorragie du cerveau en 1993. Ce drame le mènera à faire son coming-out à ses parents dans une longue lettre. Il dédiera la chanson Jesus to A Child à son amour disparu.

Cet épisode tragique éveille une conscience chez l'artiste : "Lorsque le Sida a commencé à faire des ravages, ce sont surtout les femmes, comme Elizabeth Taylor, qui sont montées au créneau. Qu’ils soient gays ou hété­ros, les hommes n’osaient pas le faire de peur que l’on en tire des conclusions trop hâtives", explique Sylvain Zimmermann. "George Michael, lui, a pris la cause à bras-le-corps. Il a porté le ruban rouge à chacune de ses apparitions publiques. Et son implication, d’une certaine façon, peut être considérée comme une forme de coming-out."

Retombées en demi-teintes

L'époque est peu bienveillante envers la communauté LGBT, mais la gloire de George Michael est assez assise pour que sa carrière ne pâtisse pas de ces révélations. Pourtant, il garde un souvenir amer de ce tournant dans sa vie : "Pour une raison étrange, ma vie gay n'est pas devenue plus simple après mon coming-out. C'est le contraire qui s'est passé, finalement." Dans cette même interview pour la BBC, il poursuit : "La presse s'est délectée du fait que j'avais une 'audience hétérosexuelle', et s'est mise à tenter de détruire cela."

Ce coming-out tumultueux, survenu après des années de spéculations et de mensonge par omission, n'est cependant pas symptomatique d'une quelconque gêne concernant sa sexualité. De 1996 à 2009, il a partagé sa vie avec le galleriste Kenny Goss. Ces dernières années, il a été aperçu à plusieurs reprises avec le coiffeur de stars Fadi Fawaz, comme le rapporte Bustle. Des relations qu'il n'a pas cherché à cacher, tout comme son orientation sexuelle, une fois révélée. En 2011, lors d'une interview pour Paris Match, il évoquait sans ambiguïté la teneur de son prochain album : "Ce sera très gay. Je suis sorti du placard depuis seize ans. Avant ce coming-out, les gens pensaient que je me cachais, pourtant, quand je sortais au restaurant avec mon premier compagnon, Anselmo, c’était évident. (...) Aujourd'hui il est temps de parler de ma vie." En témoigne ce tweet, publié la même année, dans lequel il détourne les paroles de son tube I Want Your Sex : "Je n'ai jamais et ne demanderai jamais pardon pour ma vie sexuelle !"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Décès People
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786451019
Mort de George Michael : le rapport compliqué à l'homosexualité d'une icône gay
Mort de George Michael : le rapport compliqué à l'homosexualité d'une icône gay
L'illustre chanteur, décédé le 25 décembre 2016, a dû composer avec son attirance pour les hommes, à une époque où le grand public était beaucoup moins clément envers la communauté LGBT.
http://www.rtl.fr/culture/medias-people/mort-de-george-michael-le-rapport-complique-a-l-homosexualite-d-une-icone-gay-7786451019
2016-12-26 17:34:00
http://media.rtl.fr/cache/EOQPxEm8F9ahu496uNLi5g/330v220-2/online/image/2016/1226/7786447845_george-michael-au-lg-arena-a-birmingham-le-16-septembre-2012.jpg