Les Grosses Têtes à Carcassonne le 28 juin
3 min de lecture Télévision

Isabelle Morini-Bosc : "Le record visuel va remplacer le rapport sexuel"

ÉDITO - Regarder des séries en accéléré ? Pour Isabelle Morini-Bosc c'est un "gavage" qui va dans le sens d'une société où on ne peut plus s'ennuyer.

La série "Game of Thrones" a démarré en 2011
La série "Game of Thrones" a démarré en 2011 Crédit : HBO
Isabelle Morini-Bosc Journaliste RTL

Ah, Jean-Paul Belmondo, à qui je dois mes meilleurs souvenirs d'interview en presse écrite, avec de vrais moments de partage. J'adhère à tout chez Jean-Paul Belmondo, au physique comme au métaphysique ! J'aime le comédien, le sportif, l'intellectuel se riant des intellos. Par exemple de ces faux penseurs vrais poseurs qui avaient conspué la nouvelle chaîne Canal+ pour avoir diffusé le soir de son lancement le 4 novembre 1984 L'as des as, une comédie qu'ils jugeaient indigne de la première d'un grand réseau dit "progressiste". Cette "bronca" l'avait légitimement blessé, Jean-Paul

Comme l'avait blessé le mépris "officiel" dont son père, immense sculpteur et homme délicieux, avait pâti et pâtirait encore si, lui, l'ancien boxeur amateur, ne s'était pas battu - et sans prendre de gants - pour que ce grand artiste ait "son" musée. Là aussi, j'ai été ravie. Ils ne sont pas nombreux, les hommes qui sont dans le système tout en sachant rester en dehors. Je sais ainsi qu'à l'heure où Canal comme les César vont le sacrer et le consacrer du 18 janvier au 24 février, lui Bébel saura apprécier et remercier, tout en gardant comme on dit, une "distance raisonnable" avec ces honneurs. 

Les séries en accéléré ? Une mauvaise idée

Mais n'en disons pas trop aujourd'hui pour mieux en reparler demain, histoire de me laisser le temps de retrouver quelques anecdotes sur cet athlète devenu barbu sans jamais avoir été barbant. Sans compter qu'il me faut maintenant, sans transition, occuper l'espace restant pour dénoncer une nouvelle pratique télévisuelle : celle qui consiste à regarder une fiction en accéléré pour pouvoir se goinfrer de toujours plus d'images. Rien à voir, attention, avec la traditionnelle touche "avance rapide" qui vous propulse instantanément plus loin dans l'intrigue. Non, il s'agit là de "compresser" les images pour qu'un épisode de 52 minutes n'en fasse plus que 39. Et moi ça m'oppresse, que l'on compresse. Même si c'est un progrès technique considérable. 

À lire aussi
Le journaliste Ali Baddou le 21 janvier 2016 à Paris. Télévision
Ali Baddou rejoint France 5 et présentera "C l'hebdo"

Plusieurs sociologues ont d'ailleurs également crié au génie car, affirment-ils, "face à une offre grandissante à regarder, on ne peut plus perdre de temps". Ah bon ?! Mais qui en sort grandi ? L'oeuvre ? J'en doute fort. Et que devient, dès lors, la gourmandise du visionnage ? La gamberge sur la suite de l'intrigue ? Le plaisir de l'attente ? Elle est où, la délicieuse frustration ressentie à la fin d'un volet haletant ? Bien sûr que nous apprécions tous de pouvoir enchaîner les saisons, mais c'est pour moi contre-productif quand ça tient plus de l'abattage et du gavage télévisuels que du simple visionnage. La création naît pourtant aussi de la réflexion voire de l'ennui, non ? Cela en dit long sur une société dont le savoir-faire est désormais surtout au service du faire-savoir ! 

Le plaisir de voir semble en effet moins important que le plaisir de dire qu'on a vu. Vu sans pause et jusqu'à l'hypnose plusieurs séries en une nuit. Encore un peu et le record visuel va remplacer le rapport sexuel ! On n'est pas loin d'avoir trouvé une nouvelle drogue, de "synthèse" évidemment. Moi je la trouve terrible, cette nouvelle société où il faut désormais rentabiliser chaque instant, transformer 60 secondes en une "minute utile". C'est paradoxalement la fin du temps mort ! La flânerie est hors-la-loi (des séries !). Place donc au gavage même si moi, justement et pour parler trivialement, ça me gave !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Editos Médias
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786690234
Isabelle Morini-Bosc : "Le record visuel va remplacer le rapport sexuel"
Isabelle Morini-Bosc : "Le record visuel va remplacer le rapport sexuel"
ÉDITO - Regarder des séries en accéléré ? Pour Isabelle Morini-Bosc c'est un "gavage" qui va dans le sens d'une société où on ne peut plus s'ennuyer.
http://www.rtl.fr/culture/medias-people/isabelle-morini-bosc-le-record-visuel-va-remplacer-le-rapport-sexuel-7786690234
2017-01-11 18:39:37
http://media.rtl.fr/cache/9soNGqj7cC6VjeWJeq1zNA/330v220-2/online/image/2016/0801/7784292772_la-serie-game-of-thrones-a-demarre-en-2011.jpg