5 min de lecture Maison jardin cuisine détente

Les boutures de patate douce dans Maison, Jardin, Cuisine, Brocante

REPLAY - Les boutures de patate douce, faire une choucroute maison, la décoration avec des cagette et chiner des confiseries. C'est le programme de "Maison, Jardin, Cuisine, Brocante" du dimanche 7 février.

Maison Jardin Cuisine Brocante Maison Jardin Cuisine Brocante Laetitia Nallet & Sébastien Demorand & Églantine Éméyé & Thierry Denis
>
Télécharger Maison Jardin Cuisine Brocante du 07 février 2016 Crédit Image : Thierry Denis | Crédit Média : Laetitia Nallet,Sébastien Demorand,Églantine Éméyé,Thierry Denis | Durée : | Date : La page de l'émission
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Cuisine : la choucroute maison

Pour faire une choucroute soi-même, il faut se procurer du chou cru qui a été mis en saumure, ce qui signifie qu’il faut longuement le rincer avant de le faire cuire. Il faut en passer par là pour lui ôter un peu de son acidité. Et pour sa cuisson, il y a des tas d’écoles : mouiller à la bière ou au vin blanc, graisse d’oie ou saindoux, c’est vraiment une question de goût. Dans cette recette, on va faire fondre du saindoux dans le fond d’une cocotte en fonte, avec quelques couennes pour ne pas que cela attache trop.

Puis vous tassez la moitié de votre chou et ajoutez deux petits oignons piqués de clous de girofle, et une gaze, ou une boule à thé, comme vous voulez, remplie de grains de poivre, de baies de genièvre et de graines de carvi. Sinon, un voile de cumin en poudre fera l’affaire. Terminez avec la deuxième moitié du chou, thym, laurier, et arrosez avec une bouteille de vin blanc d’Alsace, un petit edelzwicker ou carrément un bon riesling si on a les moyens par exemple. Et là, cuisson à couvert à petit feu pendant au bas mot une heure et demi en fonction de la texture que vous recherchez : soit un peu croquante, soit fondante, soit caramélisée, bien brune.

Tout ce qui est cochon demi-sel doit être longuement rincé, que ce soit la palette, les travers, les jarrets, la poitrine. Puis cuit à petits bouillons, dans une eau que vous n’oublierez pas d’écumer régulièrement. La viande doit être confite, fondante. Vous faites cela en même temps que vous cuisez le chou, et les saucisses, comme la Morteau ou la Montbéliard, vous les préparez en même temps que vos pommes de terre vapeur épluchées, des charlottes, par exemple, cela prend une petite demi-heure. Et les knacks, à l’eau chaude non bouillante 10 minutes avant de servir.

À lire aussi
Un sapin de Noël Maison jardin cuisine détente
Noël 2017 : des idées originales pour décorer votre sapin

Jardin : les boutures de patate douce

Il existe deux méthodes pour obtenir des bouture de patate douce : la facile et l’excitante. La facile, on s’en doute,  c’est de les acheter. Le grainetier qui en vend aux particuliers sur internet. La Bonne Graine a un catalogue en ligne. On peut acheter les pots de boutures à l’unité, à 5 euros. La seconde méthode, c’est un peu comme avec les avocats qu’on fait germer à la maison. Remplissez d’eau les deux tiers du bocal. Mettez du charbon de bois pour assainir l’eau. Après, prenez le tubercule. Il y a un bout pointu, c’est celui que l’on va tremper dans l’eau, et un bout rond, c’est celui qui va rester à l’air libre, au-dessus du bocal.

Vous allez les piquer à mi-hauteur de la patate, en couronne avec trois cures dents. Ils vont s’appuyer sur le rebord du bocal et empêcher que le tubercule tombe dans le fond. Seule l’extrémité de la patate doit tremper dans l’eau. Après, on va garder le tout devant une fenêtre. Si possible près d’un radiateur, à 20° au moins. Il est conseillé de changer l’eau tous les jours.

Quand les racines sortent, on les laisse pousser dans l’eau mais le tubercule, lui, ne doit plus tremper. La patate donne ensuite des pousses avec des feuilles vertes. Vous couperez ces pousses vertes avec un bout de tubercule à la base et vous les planterez dans des pots, au chaud. Le tout sera mis dans votre potager seulement après les dernières gelées, vers le 15 mai. Si vous n’avez pas de jardin, gardez vitre patate comme plante d’intérieur. Avec un peu de chance, elle va fleurir comme un liseron géant. Sinon, vous pourrez manger ses feuilles comme des épinards.

Maison : déco avec des cagettes

Au marché, on peut récupérer des cagettes. En attendant l’été, vous allez faire découper des miroirs de la taille des lattes de la cagette. C’est-à-dire plusieurs petits rectangles que vous allez tout simplement venir coller sur le fond de la cagette. Ensuite vous la suspendez dans une entrée ou dans une salle de bain. C’est léger, vous ne ferez pas de gros trous dans le mur.

On peut aussi utiliser les cagette pour le rangement. En déco, on pourrait s’en servir comme plateau de petit déjeuner. Vous peignez la cagette dans un gris taupe, et pour lui donner un aspect un peu punchy : recouvrez une ou deux lattes en rose. Vous pouvez rendre votre cagette plus noble, agrafez sur le fond de la cagette du tissu.

La cagette peut aussi convenir à une chambre d’enfant. Posez du papier peint au fond, repeignez la cagette dans une teinte qui va bien, et suspendez là au mur. Ensuite, soit vous rangez quelques livres, ou sinon vous en faites une maison de poupées : un meuble miniature, la poupée à côté, des playmobils ou des robots. Pensez à accrocher la cagette à la hauteur de l’enfant.

On peut aussi en faire un mini jardin. Peignez la cagette en blanc, puis soignez le fond : mettez un plastique puis des petits graviers blancs, puis des petits pots avec des plantes : pensez à peindre les pots en blanc avec une bombe de peinture, ou à mettre autour le papier plissé blanc des fleuristes.

Et enfin cela pourrait être une niche pour votre chat. Une cagette en bon état, un coup de peinture ou pas, vous pourriez au moins inscrire le nom de l’animal sur le devant et un coussin à l’intérieur.

Brocante : chiner des confiseries

Jusqu’au XVe siècle ce sont les apothicaires, les ancêtres des pharmaciens, car les bonbons étaient considérés comme des remèdes. Mais le remède a vite été dépassé. Les explorateurs traversent les océans et le commerce du sucre prend son essor. Les confiseries apparaissent, on va les appeler "les épices de chambre". Les choses évoluent lentement jusqu’à la fin du XIXe siècle, moment où le nord de la France se couvre de champs de betterave.

Dans les brocantes on peut trouver de gros bocaux à bonbons, en verre, les drageoirs que l’on portait sur soi, rempli de dragées, (boite ronde, plate, gravée, parfois en ivoire)
. Mais aussi les drageoirs qui servaient de présentoirs à la maison, petites coupes en cristal, aux bords relevés, dans lesquels on servait les dragées. Il y a des affiches de l’époque comme celles des cachous Lajaunie qui date de 1890. On trouve des photos, des cartes postales, des calendriers, des affiches publicitaires, des boites, des présentoirs. Il y a des collectionneurs qui se spécialisent dans telle ou telle marque ou tel ou tel produit, car c’est très riche comme les fameux Toffee Quality street, de la maison Mackintosch’s, fondée en 1890. Il y a des collectionneurs des fameuses boites métalliques qui ont pris toutes les formes depuis leur création. Selon leur ancienneté et leur état on les trouve entre 20 et 100 euros.

Les sachets d’emballage de bonbons, commencent à 1 ou 2 euros pièce. Les pelles à bonbons des confiseurs, toujours très bien dans votre cuisine pour le riz ou les pâtes, c’est dans les 10 euros. Les affiches Aribo, Zan, chocolat Meunier, etc, tournent autour des 50 euros maximum. Les présentoirs à sucettes Pierrot Gourmand commencent à 20 euros et les affiches à 30 euros. Il existe même des pendules publicitaires Pierrot Gourmand aux alentours de 50 euros.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maison jardin cuisine détente Cuisine Jardin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781720813
Les boutures de patate douce dans Maison, Jardin, Cuisine, Brocante
Les boutures de patate douce dans Maison, Jardin, Cuisine, Brocante
REPLAY - Les boutures de patate douce, faire une choucroute maison, la décoration avec des cagette et chiner des confiseries. C'est le programme de "Maison, Jardin, Cuisine, Brocante" du dimanche 7 février.
http://www.rtl.fr/culture/lifestyle/les-boutures-de-patate-douce-dans-maison-jardin-cuisine-brocante-7781720813
2016-02-07 10:50:00
http://media.rtl.fr/cache/jYVGcP4c6BOpBzwda4OVqA/330v220-2/online/image/2016/0205/7781722968_bouture-patate-douce-thierry-denis.jpg